Dispute entre KD et Draymond Green : une mauvaise gestion des Warriors selon le duo

La fameuse « dispute » entre Draymond Green et Kevin Durant aurait pu avoir de moins grosses conséquences selon les deux protagonistes. Ceux-ci estiment que Steve Kerr et les Warriors de Golden State ont mal géré la situation, qui allait devenir une des raisons de la fin du règne de l’équipe au sommet de la chaîne alimentaire de la NBA.

Rappelons les faits, rapidement. Le 12 novembre 2018, les Warriors sont à Los Angeles pour y affronter les Clippers. Avec un match à 106 partout, Draymond Green tente un dernier effort pour procurer la victoire à son équipe dans la dernière séquence du temps réglementaire.

En retrait, Kevin Durant tente un appel de balle, sans réponse de Green. L’attaque échoue et les Clippers vont l’emporter 121-116 en prolongation. À la suite de cette offensive ratée, une discussion houleuse entre les deux coéquipiers bat son plein au banc. Les caméras captent le tout et une controverse s’en suit.

Même si Green et KD ont enterré la hache de guerre peu de temps après, ils n’ont toujours pas digéré la gestion de crise de Steve Kerr, jugeant qu’il tentait de faire comme si de rien n’était. De plus, ils n’ont pas aimé le fait que le directeur général, Bob Myers, ait tenté de discipliner Green par la suite. Ce dernier avait été suspendu lors du match suivant.

Dans une entrevue avec Bleacher Report, les deux anciens coéquipiers sont revenus sur l’incident dans le premier épisode de la série « Chips ».

« On me disait que j’allais tout faire foirer. Je leur ai dit que les deux seules personnes qui pouvaient régler cela, c’était moi et Kevin. Ils ne pouvaient rien faire pour ça, et que c’est eux qui allaient tout faire foirer. C’est ce qui est arrivé ».

Draymond Green, via Bleacher Report

Même si l’argument en tant que tel n’a rien à voir avec cela, les Warriors ont subi une déchirure qui allait se concrétiser quelques mois plus tard, lors de la défaite en finale de la formation de la Bay Area aux mains des Raptors de Toronto. Ayant quitté la série sur une rupture du tendon d’Achilles, Durant a quitté pour les Nets de Brooklyn, quelques semaines plus tard. Depuis cette finale, les Warriors n’ont plus jamais fait les séries éliminatoires.

Image par défaut
Pierre-Olivier Poulin
Publications: 187