26 ans et déjà des résumés légendaires

La plupart des joueurs travailleront toute leur vie afin d’avoir un trophée au-dessus de leur cheminée, tandis que plusieurs finiront leur carrière bredouilles. La crème de la crème, quant à elle, peut accumuler les honneurs avec régularité et passer à l’histoire, dès leurs premières années dans la NBA.

Le compte Twitter StatMuse (qu’on vous recommande de suivre) s’est amusé à classer les joueurs avec les meilleures carrières à l’âge de 26 ans. Légère surprise, dans le top 3, on ne retrouve ni Michael Jordan, LeBron James ou Magic Johnson.

Au sommet, on retrouve Kareem Abdul-Jabbar, Tim Duncan et le plus récent vainqueur du MVP de la finale, Giannis Antetokounmpo.

La compilation prend en compte plusieurs facteurs :

  • MVP : Kareem (2), Giannis (2), Duncan
  • Championnat : Kareem, Giannis, Duncan
  • MVP d’une finale : Kareem, Giannis, Duncan
  • Recrue de l’année : Kareem, Duncan
  • Joueur défensif de l’année : Giannis (2)
  • Match des étoiles : Kareem (5), Giannis (5), Duncan (4)
  • All-NBA : Kareem (5), Giannis (5), Duncan (4)
  • All-Defense : Duncan (5), Giannis (4), Kareem (2)

On voit déjà que le Greek Freak est positionné pour devenir le meilleur joueur de l’histoire des Bucks de Milwaukee. Abdul-Jabbar a quitté pour Los Angeles après sa saison de 27 ans. Dans peu de temps, Antetokounmpo pourra prendra le titre.

Au niveau des talents de marqueur, KAJ a encore une bonne longueur d’avance sur le Grec, mais ce dernier cumule 12 319 points depuis le début de sa carrière, soit 57 de plus que la légende des Lakers au même âge. Toutefois, il faut prendre en considération qu’Antetokounmpo a joué trois saisons de plus.

Le top 5 est complété par Bill Russell (1 MVP, 3 championnats, 3x All-Star et 3x All-NBA) et Magic Johnson (3 titres, 2 FMVP, 6x All-Star, 5x All-NBA). À noter que dans le cas de Russell, le trophée du Joueur le plus utile de la finale et l’équipe All-Defensive n’existaient pas à son époque.

Pendant ce temps, l’auteur de ces lignes a 26 ans… pas la même trajectoire, mettons.

Image par défaut
Pierre-Olivier Poulin
Publications: 187