Les attentes sont-elles trop élevées envers les Warriors ?

Les Warriors de Golden State ont connu une décennie majestueuse. C’est difficile de le mentionner sans avoir un petit rire jaune pour le partisan des Cavaliers en moi, mais force est d’admettre que la troupe de Steve Kerr a été l’équipe à battre pour la majorité des six dernières années avant d’être incommodée par les blessures. Maintenant que Klay Thompson vise un retour à Noël, est-ce qu’on met trop de pression sur Golden State qui tentera de trôner de nouveau au sommet?

Les attentes sont élevées, sans aucun doute. La preuve, les Warriors seront à 41 reprises impliqués dans une diffusion à grande échelle. Ça place la formation californienne dans les hautes sphères à ce niveau. 29 rencontres seront séparées entre TNT, ABC et ESPN, tandis que 12 rencontres s’ajoutent du côté de NBA TV. 

Sincèrement, je pense que Golden State sera des séries éliminatoires, mais la première moitié de saison sera cruciale. Avant le retour de Thompson, Curry devra permettre à sa formation de déjà être dans les huit meilleures équipes de sa conférence pour pouvoir se permettre de viser une place dans les quatre premières équipes en fin de saison et pouvoir faciliter leur parcours éliminatoire. Ce sera important d’être dans le portrait des séries très tôt.

La présence des Lakers, des Suns, du Jazz et des Mavericks viendra compliquer la tâche puisque ces collectifs visent aussi les grands honneurs. Ajoutons à cela la perte de patience de Damian Lillard à Portland qui forcera l’équipe à se doter du sentiment d’urgence dès le début de la saison et les Clippers qui trouvent toujours le moyen de terminer en position pour faire des ravages en séries, ou bien se faire éliminer en deuxième ronde comme à leur habitude…

Ce qui fera la différence entre une bonne saison et une chance de retourner en finale pour Golden State, c’est l’intégration des jeunes au noyau qui performe déjà. Si des recrues comme Jonathan Kuminga et Moses Moody font une différence dès leur arrivée, ça changera du tout au tout les possibilités de succès de ce groupe. Les attentes ne sont pas trop élevées, mais on saura assez rapidement si elles étaient réellement fondées…

À lire :

Image par défaut
Alexis Goulet
Détenteur de la page sportive Le Gars Du Sport, Alexis est un passionné de basketball depuis le début de son adolescence. AlleyOop Québec lui permet d’avoir une plateforme pour partager sa passion de ce sport qu’il a pratiqué durant de nombreuses années. Aspirant à devenir journaliste sportif, il fait ses premiers pas dans le monde du blog.
Publications: 863