On a oublié que Zion Williamson était dominant

Ceux qui suivaient le basketball de niveau high school il y a quelques années savent à quel point Zion Williamson a été un phénomène générationnel. Partout sur les réseaux sociaux, on vantait sa capacité à dominer et à enfoncer d’énormes dunks sur à peu près n’importe qui. Il était carrément vu comme une future super vedette.

Lorsqu’il a annoncé qu’il rejoindrait l’université Duke en 2018, la sphère basket a explosé : avec RJ Barrett et Cam Reddish, Zion était destiné à faire des Blue Devils une puissance nationale dans les rangs collégiaux. Les amateurs n’auront pas été déçus : en une seule saison dans la NCAA, le jeune prodige s’est construit un palmarès que la vaste majorité des jeunes ne peuvent que rêver d’avoir – et ce même s’ils y restent quatre ans.

alleyoop360.com-on-a-oublie-que-zion-williamson-etait-dominant-2021-08-29_16-11-17_364790
Source : CBB Reference

Puis il y a eu la NBA. Premier choix au repêchage de 2019, Williamson a été durement touché par les blessures lors de sa campagne inaugurale. Ayant récolté des moyennes impressionnantes mais n’ayant disputé que 24 rencontres sur l’entièreté du calendrier, l’étoile montante des Pelicans a vu la NBA lui préférer Ja Morant des Grizzlies pour le titre de Recrue de l’année.

Et là, c’est comme s’il était sombré dans l’oubli. On a tellement entendu parler de Zion au secondaire, puis de Zion à l’université et ensuite de Zion dans la NBA que le public doit en avoir eu ras-le-bol. À un point où on a presque pas entendu parler de lui, et ce même s’il a connu la meilleure saison de sa vie.

À peine âgé de 20 ans lors de la saison 2020-2021, le natif de Salisbury en Caroline du Nord a remis une fiche de 27.0 PTS, 7.2 REB et 3.7 AST sur un taux de réussite de 61.1% en 61 parties. Ces moyennes, une exception rare pour les joueurs de son âge, sont exceptionnelles.

Il fallait en parler, et pourtant non. Est-ce parce qu’il joue pour les Pelicans, une franchise semi-oubliée qui n’a jamais connu de grand succès depuis qu’elle a adoptée ce nom en 2014? Parce que les gens se sont tannés de le voir dans leur écran? Parce qu’ils ont oublié son existence lors de sa saison recrue, en raison de ses ennuis médicaux?

Ça doit être un mélange des trois. Mais ça reste dommage.

Zion Williamson est dominant. Excepté Luka Doncic, il est le plus jeune joueur parmi les 35 meilleurs marqueurs de la ligue pour la dernière saison – et il se classe huitième en la matière. C’est une bête physique de 6 pieds 7 et 284 livres qui saute comme si la gravité ne l’affectait pas et qui renvoie des tirs adverses jusque dans les estrades.

Un joueur comme ça, ça ne se tient pas pour acquis. Ça s’apprécie. Mais pour ça, il faut en parler.

Image par défaut
William Thériault
William est un véritable passionné d'actualité et d'information. Rêveur se démenant au quotidien, il a le journalisme pour vocation.Le sport, c'est son amour de jeunesse.
Publications: 776