Stanley Johnson s’entend avec les Bulls

L’ailier Stanley Johnson ne reviendra officiellement pas à Toronto. Devenu joueur autonome au terme de la saison 2020-2021, il a signé un nouveau contrat avec les Bulls de Chicago, lundi.

C’est l’informateur Shams Charania de The Athletic qui a publié la nouvelle, en après-midi. Les détails quant à la durée ou au salaire qu’implique cette entente n’ont pas encore été révélés.

Âgé de 25 ans, Johnson avait rejoint les Raptors comme agent libre à l’été 2019. Il a finalement passé deux ans avec l’équipe, y jouant un total de 86 matchs. Bien que son rôle ait gagné en importance cette année, il n’a tout de même jamais été un grand contributeur pour la formation. Ses moyennes se sont limitées à 3.8 PTS, 2.2 REB et 1.3 AST.

À Chicago, l’ancien des Pistons et des Pelicans s’ajoute à un groupe déjà solide dont plusieurs acquisitions clé ont été effectuées durant l’entre-saison. Si DeMar DeRozan et Lonzo Ball sont les deux noms sur qui tout le monde se concentre, reste qu’on note également l’arrivée d’Alex Caruso, d’Ayo Dosunmu, de Tony Bradley et de Derrick Jones Jr.

Cela implique que plusieurs changements ont été apportés. Voici à quoi ressemble l’effectif à 15 hommes assemblé par les Bulls pour le prochain calendrier.

Dans toute cette variété aux postes de forward – que ce soit au 3 ou au 4 –, Stanley Johnson risque d’obtenir peu de chances de monter sur le terrain. Sa signature ressemble plus à un geste posé pour remplir l’effectif.


Avec une fiche de 31 victoires contre 41 défaites, Chicago a hérité de la 11e place au classement de l’Est la saison dernière. Son alignement actuel permet au moins d’envisager une apparition en séries.

Image par défaut
William Thériault
William est un véritable passionné d'actualité et d'information. Rêveur se démenant au quotidien, il a le journalisme pour vocation.Le sport, c'est son amour de jeunesse.
Publications: 778