La WNBA introduit le W25

En l’honneur de son 25e anniversaire, la WNBA a partagé son palmarès des 25 meilleures joueuses de son histoire, le « W25 ». La liste inclut des joueuses actuelles comme retraitées et vise à mettre en valeur les plus grandes athlètes de l’histoire du basketball féminin, mais aussi les plus influentes.

Un total de 10 joueuses toujours au sein de la ligue figurent parmi cette collection de légendes, alors que 15 anciennes complètent le portrait (dont plusieurs membres du Temple de la renommée), dans aucun ordre précis. Le Storm de Seattle et les Sparks de Los Angeles dominent sans équivoque le top 25 avec huit (deux toujours actives) sélections et sept (une toujours active) sélections, respectivement.

Après avoir compilé un total de 72 nominations, un panel formé de membres féminines des médias et de pionnières du basketball féminin est passé au vote pour établir cette illustre liste de 25 joueuses évaluées pour leur impact sur le terrain, ainsi qu’à l’extérieur de celui-ci.

Voici le « W25 » complet, en ordre alphabétique :

  • Seimone Augustus
  • Sue Bird
  • Swin Cash
  • Tamika Catchings
  • Tina Charles
  • Cynthia Cooper
  • Elena Delle Donne
  • Sylvia Fowles
  • Yolanda Griffiths
  • Brittney Griner
  • Becky Hammon
  • Lauren Jackson
  • Lisa Leslie
  • Angel McCoughtry
  • Maya Moore
  • Nneka Ogwumike
  • Candace Parker
  • Ticha Penicheiro
  • Cappie Pondexter
  • Katie Smith
  • Breanna Stewart
  • Sheryl Swoopes
  • Diana Taurasi
  • Tina Thompson
  • Lindsay Whalen

Vous reconnaîtrez probablement les noms de Sue Bird, Diana Taurasi, Brtittney Griner et même Becky Hammon, entraîneuse-adjointe dans la NBA, mais chacune des femmes du « W25 » mériterait un article à elle seule, détaillant les exploits de sa carrière.

Bird et Taurasi, icônes du Storm de Seattle et du Mercury de Phoenix respectivement, ont d’ailleurs établi le nouveau record de médailles d’or olympiques totales dans la discipline du basketball – tous sexes confondus – avec cinq chacune.

Breanna Stewart du Storm, à seulement 27 ans, peut également vanter son CV bien rempli déjà, et obtenir une place amplement méritée au sein de ce top 25. Elle faisait aussi partie de l’équipe américaine couverte d’or aux récents Jeux olympiques de Tokyo.

D’autres mentions notables vont à Tamika Catchings et Candace Parker qui sont deux des trois joueurs ou joueuses de basketball dans l’histoire de la NBA et WNBA à remporter les titres de MVP, MVP de la finale, Joueur/se défensif/ve par excellence, et Recrue de l’année. Michael Jordan complète le trio.

De plus, Elena Delle Donne mérite une place bien spéciale dans le palmarès de la WNBA, étant la première à présenter une saison de « 50-40-90 », soit des taux d’efficacité égaux ou supérieurs à 50% du terrain, 40% du 3 points et 90% des lancers francs. Brittney Griner s’y démarque également avec un record de sept campagnes consécutives à mener le circuit au chapitre des blocs par rencontre. Griner en récoltait en moyenne 3.0 par match au fil de cette période.

Diana Taurasi, la meneuse de points totaux dans l’histoire de la ligue avec 9 058, incarnait White Mamba dans le récent film Space Jam 2, mettant en vedette LeBron James. Certains se rappelleront également le rôle d’Arachnneka dans le film, joué par Nneka Ogwumike, la deuxième membre du « W25 » à participer à la production.

La joueuse avec le plus de victoires de la WNBA sous sa ceinture se devait également de faire la coupure finale : Lindsay Whalen, championne à quatre reprises, représente bien le Lynx du Minnesota dans cette liste. Elle y est accompagnée de ses anciennes coéquipières Seimone Augustus, Sylvia Fowles et Maya Moore – ces deux dernières étant d’anciennes MVP de la ligue.

Félicitations à toutes ces femmes pour cet incroyable honneur. La 25e saison de la WNBA est actuellement en cours, alors que la course vers les séries fait rage.

Précédemment :

Image par défaut
Liam Houde
Liam a gradué en journalisme au Collège La Cité, à Ottawa. Il aime marier son amour de la rédaction avec sa passion pour le basketball et son objectif est de faire du Québec un endroit où ce sport est un élément clé de la culture.
Publications: 894