Shaedon Sharpe s’engage avec l’université du Kentucky

Shaedon Sharpe, l’espoir numéro 1 de la classe high school de 2022 selon ESPN, s’est engagé à rejoindre l’université Kentucky où il défendra les couleurs des Wildcats dans la SEC (Southeastern conference). Jonathan Givony d’ESPN a d’abord appris la nouvelle, avant que Sharpe n’en fasse le dévoilement lui-même par le biais de ses comptes de réseaux sociaux. Le Canadien natif de London en Ontario étudie à la Dream City Christian School à Glendale, en Arizona.

Joueur de top 5 consensuel, Shaedon Sharpe devient le premier athlète de la sorte à rejoindre les Wildcats depuis 2016, et le premier prospect de premier rang depuis Nerlens Noel en 2012. Il s’agit d’une excellente prise pour John Calipari et son équipe, qui souhaitent redorer leur blazon après quelques campagnes infructueuses.

L’université Blue Blood n’a pas connu de véritable succès au March Madness depuis qu’elle a gagné le championnat national en 2012, lorsqu’elle célébrait son huitième titre de son histoire. L’addition d’un jeune talent comme Sharpe ne fera que bonifier les chances de la troupe de Calipari en 2022-2023.

Le shooting guard de 6 pieds, 5 pouces a une boîte à outils profondes, déjà, à 18 ans. Son athlétisme unique fait de lui une vraie menace en transition et ses habiletés offensives déjà polies, tel un excellent step-back, lui permettent d’être un marqueur de qualité en situations d’isolation (1-contre-1).

L’Ontarien a remporté la médaille d’argent avec l’unité U16 canadienne dans le cadre du tournoi des Amériques FIBA de 2019, au Brésil, où Shaedon récoltait 13 points par match. Il enregistrait également des moyennes de 21.4 points et 6 rebonds par rencontre pour la Dream City Christian School au sein du circuit hivernal de Grind Session.

Voici quelques uns de ses meilleurs faits saillants :

La décision de Shaedon Sharpe d’emprunter un sentier traditionnel en choisissant l’une des écoles Blue Bloods fait contraste avec plusieurs de ses homologues qui ont opté pour l’option Ignite dans la G League, ou même la nouvelle ligue d’Overtime Elite. Cependant, Emoni Bates et Chet Holmgren – deux autres espoirs de haut niveau – passeront eux aussi par la NCAA, comme Sharpe, et la nouvelle règle permettant aux étudiants-athlètes de profiter monétairement de leur image a probablement affecté cette décision.

Plus à ce sujet :

Image par défaut
Liam Houde
Liam a gradué en journalisme au Collège La Cité, à Ottawa. Il aime marier son amour de la rédaction avec sa passion pour le basketball et son objectif est de faire du Québec un endroit où ce sport est un élément clé de la culture.
Publications: 894