Trois joueurs qui pourraient surprendre avec leur nouvelle équipe

La saison dernière, les signatures de Jerami Grant et Gordon Hayward se sont avérées payantes pour Détroit et Charlotte alors que le changement de décor a donné un second souffle à la carrière de ces deux joueurs. Après une saison morte mouvementée dans la NBA, certains changements d’adresse porteront fruit à nouveau, mais qui seront les joueurs à en profiter? Voici trois candidats de la dernière cuvée de joueurs autonomes.

Lonzo Ball (Bulls)

Pour la première fois depuis sa saison recrue à Los Angeles, Lonzo Ball a la pleine confiance de l’organisation, du moins si l’on se fie au contrat de 85M$ (4 ans) que les Bulls lui ont offert. Ball sera visiblement le point guard partant sur un alignement rempli de talent : Zach LaVine, DeMar DeRozan, Patrick Williams et Nikola Vucevic. Difficile de demander mieux pour un jeune joueur de 23 ans qui vient de connaître sa meilleure saison en carrière.

Spencer Dinwiddie (Wizards)

Spencer Dinwiddie est le contraire total de Lonzo Ball : choix de 2e tour, début de carrière silencieux et performances au-delà des attentes depuis quelques années. En effet, Dinwiddie a connu une saison absolument remarquable en 2019-2020 avant de passer la saison complète sur la liste des blessés l’an dernier.

À 28 ans, Dinwiddie aura maintenant un nouveau départ à Washington, où il partagera le backcourt avec l’un des meilleurs marqueurs de la NBA en Bradley Beal. Le nouveau point guard des Wizards est peut-être tombé dans l’oubli en ratant une saison, mais s’il reprend là où il avait laissé, vous vous souviendrez de lui assez rapidement.

Lauri Markkanen (Cavaliers)

Contrairement à Ball et Dinwiddie, Markkanen n’est pas dans une situation idéale, du moins sur papier : les Cavs ne seront probablement pas une équipe de séries et comptent sur plusieurs big men qui rivaliseront avec Markkanen pour des minutes sur le terrain. Mais voici mon pitch : Markkanen est un 7e choix au total qui marquait 18.7 points par match à 21 ans, à sa deuxième saison dans la grande ligue. Certes, les deux dernières saisons ont été difficiles pour le Finlandais, mais elles ont été difficiles pour presque tous les joueurs à avoir enfilé l’uniforme des Bulls.

Autrement dit, je crois en Markkanen et son talent. Je crois que sa progression a été freinée par une organisation en recherche d’identité, qu’il ne sera pas derrière Kevin Love très longtemps et qu’il a tous les outils nécessaires pour devenir un morceau important sur la jeune équipe des Cavs.

Image par défaut
Manuel Villeneuve
Publications: 551