Michael Porter Jr. s’ouvre par rapport aux blessures qui l’ont fait chuter au repêchage

Ancien espoir #1 au niveau High School, Michael Porter Jr. n’est pas arrivé dans la NBA de la manière qu’il avait imaginé. Plus de trois ans après sa sélection au 14e rang du repêchage, le jeune joueur des Nuggets a décidé de s’ouvrir par rapport au processus le plus difficile de sa vie.

Selon le docteur des Clippers, Michael Porter Jr. ne rejouerait plus jamais au basketball après sa deuxième opération au dos en un an.

En effet, l’ancien espoir #1 de la cuvée de recrutement de 2017 que tout le monde attendait avec impatience ne semblait plus être le même après une saison complète sur la touche, lui qui n’avait complété que trois matchs au niveau universitaire.

« J’étais remis de ma première chirurgie et je me préparais pour le processus du repêchage. […] Mon agent me disait que les équipes étaient folles de moi et que si tout allait bien après ma seconde chirurgie, j’avais des chances d’être le 1er choix.

Deux jours avant mon Pro Day, après la deuxième chirurgie, toute la douleur avait descendu dans mes jambes. […] J’appelle mon agent pour lui dire que je ne suis même pas capable de sortir du lit. Il me répond que les équipes sont déjà en chemin, que je dois les laisser m’examiner. Donc je suis là, couché sur la table devant 10 docteurs de la NBA, en douleur. Le représentant des Clippers, leur médecin en chef, a écrit un rapport disant que je ne jouerais probablement plus jamais. »

Michael Porter Jr. via The Old Man and the Three

Tel que mentionné par Porter Jr., les Clippers avaient complètement effacé son nom de leur tableau. Détenant les choix #12 et #13, la formation de Los Angeles a ignoré le talentueux big man à deux reprises, une erreur que l’ancien entraîneur des Clippers Doc Rivers a récemment qualifiée de « brutale ».

« Je n’ai aucune amertume envers les équipes qui m’ont ignoré parce que j’avais moi-même peur. Je ne savais pas si je serais en mesure de rebondir comme je le voulais. […] En ce qui a trait aux Clippers, pour être honnête, je crois que c’était un cadeau de Dieu parce que qui sait ce qui me serait arrivé à Los Angeles. De vivre à L.A. en tant que recrue qui ne joue pas et qui fait seulement de la réhabilitation? Je me serais peut-être attiré des ennuis, alors je me dis que je suis là où je devais être. »

En effet, MPJ est exactement là où il devait être. Le jeune homme vient de terminer une campagne qui l’a mis sous les projecteurs avec des moyennes de 19.0 PTS et 7.3 REB par match en jouant aux côtés du MVP, Nikola Jokic. Avec sa récente progression, les prouesses de Jokic et l’éventuel retour de Jamal Murray, les Nuggets seront dans le portrait éliminatoire pour encore plusieurs années, et Michael Porter Jr. a bien l’intention de continuer à les amener vers le sommet :

« Je l’ai dit le soir du repêchage : juste parce qu’ils ont cru en moi, je travaillerai le plus fort que je peux pour que ce choix au repêchage soit la meilleure décision qu’ils n’aient jamais prise. […] J’ai traversé beaucoup de difficultés, mais ça faisait partie du plan de Dieu et je suis choyé d’être dans ma situation. »

Source : The Old Man and the Three (J.J. Redick)

Image par défaut
Manuel Villeneuve
Publications: 555