Parlons un peu de ce moment

Le titre de cet article est beaucoup plus flou qu’à l’habitude. C’est voulu. Je n’ai pas l’intention de couvrir une nouvelle aujourd’hui. J’ai simplement envie de donner de la reconnaissance à deux joueuses de basketball extraordinaires mais dont on entend très peu parler.

Un peu de contexte, d’abord. En ce moment, les séries éliminatoires battent leur cours dans la WNBA. Dimanche après-midi, le Storm de Seattle et le Mercury de Phoenix s’affrontaient pour une place en demi-finale. Le Mercury s’en est tiré avec une enlevante victoire en prolongation.

Le duel à surveiller, c’était celui de Sue Bird (Storm) et Diana Taurasi (Mercury). Ceux qui connaissent le basketball féminin reconnaissent ces deux noms. Mais il est possible que ça ne vous dise rien.

Je vous répondrai que leurs accomplissements parlent d’eux-mêmes. À elles deux, Bird et Taurasi cumulent 22 apparitions au Match des étoiles et sept championnats de la WNBA. Elles sont véritablement au sommet de la chaîne.

Sauf que Sue Bird est désormais âgée de 40 ans. Arrivée chez les professionnelles en 2002, alors que le Storm a fait d’elle le premier choix du repêchage, elle contemple désormais une retraite. Cela signifie qu’à moins d’un revirement de situation majeur, le match de cet après-midi était synonyme de dernière rencontre entre les deux femmes.

Et, comme Seattle vient d’être éliminée, cela signifie également la fin pour l’une des meilleures joueuses (sinon la meilleure) de l’histoire du circuit.

Comme vous avez pu le voir ci-haut, les rivales ont procédé à un échange de maillot pour souligner le tout. C’était un beau moment. Un moment important pour la ligue. D’où la pertinence de prendre quelques lignes pour en parler.

On écrit souvent sur la NBA. Ça se défend.

Mais il faut aussi souligner les bons coups du côté féminin du ballon.

Image par défaut
William Thériault
William est un véritable passionné d'actualité et d'information. Rêveur se démenant au quotidien, il a le journalisme pour vocation.Le sport, c'est son amour de jeunesse.
Publications: 791