Carmelo Anthony admire la longévité de Tom Brady

Toujours loin de la retraite à 37 ans, Carmelo Anthony n’envisage certainement pas accrocher ses chaussures de sitôt, mais demeure conscient que son corps lui impose une limite. En conférence de presse, au sujet de Tom Brady qui affirme pouvoir jouer dans la NFL jusqu’à 50 ans, Melo y est d’abord allé d’admiration pour le quart arrière des Buccaneers de Tampa Bay, mais a également reconnu ses propres lisières.

Et ces commentaires sont d’autant plus pertinents au lendemain du grand match Buccaneers contre Patriots qui a vu Brady devenir le détenteur d’un autre lot de records, venant solidifier son statut de GOAT

Alors qu’il est impressionnant pour n’importe quel athlète professionnel de poursuivre la pratique de sa discipline jusqu’à l’âge de 50 ans, c’est peut-être encore plus remarquable dans le cadre d’un sport de contact comme le football américain ou le hockey; il ne suffit que de penser à Gordie Howe, dans la LNH jusqu’à 52 ans, ou Jaromir Jagr qui a quitté cette même ligue à ses 46 ans avant de retourner jouer en République tchèque.

Or, si un QB de la NFL peut accomplir cet exploit (un parmi tant d’autres pour Brady), c’est bien le plus grand champion de l’histoire de ce sport. Après tout, comme l’indique Anthony, il bénéficie d’une protection additionnelle sur le terrain.

« Brady a une ligne offensive. Ils vont protéger Brady, man. Je ne veux pas faire ça, je ne jouerai pas jusqu’à 50, je vous dirai ça. » avait à communiquer Carmelo Anthony aux médias.

Le numéro 7 du Lakeshow amorcera bientôt sa 19e campagne dans la NBA et n’est pas prêt de sa dernière, mais il affirme que la fin ne peut pas être entrevue d’avance.

« Mon corps va m’indiquer quand partir. Alors en autant que je continue de rester [en santé] et que je fais le nécessaire pour être capable de jouer, je suis cool. » a ajouté Melo. « Je suis dans une situation géniale. Je me sens bien, mon corps est en forme, mon jeu est encore là, je fais partie d’un excellent groupe de gars, alors je suis dans un bon espace. »

Le 10e plus grand marqueur de l’histoire de la ligue – qui pourrait encore grimper de quelques échelons au sein de cette liste – a connu l’une des plus belles renaissances jamais observée, après avoir été ignoré par chacune des franchises du circuit, pendant presque un an. Si les Trail Blazers de Portland sont ceux à lui avoir permis un tel retour en force, Carmelo espère fort probablement connaître plus de succès en 2021-2022, cette fois-ci dans les couleurs du Mauve et Or.

Entouré de vétérans de la même trempe comme LeBron James, Russell Westbrook, Dwight Howard et Rajon Rondo, il est possible que Me7o soit à son meilleur dans un tel environnement, malgré l’âge avancé de cette unité et le risque élevé de blessures. À suivre.

Pour vos nouvelles football, fiez-vous à Attitude Football.

Image par défaut
Liam Houde
Liam a gradué en journalisme au Collège La Cité, à Ottawa. Il aime marier son amour de la rédaction avec sa passion pour le basketball et son objectif est de faire du Québec un endroit où ce sport est un élément clé de la culture.
Publications: 911