Regard sur les sièges chauds chez les entraîneurs de la NBA

Comme dit le bon vieux adage dans le monde du sport : «un entraîneur est embauché pour se faire renvoyer». Dans la NBA, le dicton n’est pas moins différent et certains instructeurs joueront gros en 2021-2022. Le site TheScore a publié une liste de quatre potentiels candidats à un renvoi si les résultats ne sont pas au rendez-vous.

Probablement l’endroit où la laisse sera la plus courte, les Bulls de Chicago voudront gagner le plus possible après un été faste sur le marché des agents libres.

Même s’il reste encore trois ans et 18 millions de dollars au contrat de Billy Donovan, le propriétaire Jerry Reinsdorf voudra certainement donner un premier championnat aux Bulls en 23 ans. Surtout que Reinsdorf, âgé de 85 ans, voudra certainement goûter à un dernier championnat avant de s’éteindre.

Une autre formation où on souhaite avoir une progression marquée dans les résultat est les Hornets de Charlotte. Maintenant qu’elle a trouvé un potentiel joueur de franchise en LaMelo Ball, la formation de Michael Jordan devra prouver sa progression de l’an dernier.

Toutefois, quelques mauvaises blessures au mauvais moment et une guigne de la deuxième année du côté de Ball pourraient donner de la difficulté à James Borrego, qui est le seul entraîneur actif avec trois saisons avec la même équipe à n’avoir participé aux séries éliminatoires.

Un autre club qu’on veut voir progresser, mais que les attentes ne seront pas aussi hautes, les Kings de Sacramento devront être capable d’améliorer leur jeu défensif et de se battre pour le mini tournoi de qualification pour les séries.

Sous contrat jusqu’à la fin de la saison 2022-2023, Luke Walton évolue toutefois dans un marché où la patience n’est pas sa plus grande qualité. Depuis 2006, aucun entraîneur n’a survécu plus de trois ans à Sacramento.

Finalement, une équipe de bas fonds qui prendra davantage son temps est les Pistons de Detroit. Dwayne Casey aura le luxe de développer son club autour de Cade Cunningham et de plusieurs projets à long terme. Toutefois, le potentiel devra montrer des signes intéressants.

Image par défaut
Pierre-Olivier Poulin
Publications: 197