Doit-on s’inquiéter de la fiche des Lakers durant les matchs préparatoires?

Une statistique qui a fait sourciller plusieurs amateurs de la NBA au cours des derniers jours : les Lakers qui ont perdu leurs six parties présaisons avant de débuter la campagne 2021-2022. Pendant que les personnes qui détestent LeBron James se réjouissent, est-ce que certains drapeaux rouges doivent être levés?

Pour Kevin Pelton d’ESPN, la réponse demeure non, car LeBron James n’a joué qu’un maigre total de 73 minutes, étalées sur trois parties. Pendant qu’il était sur le terrain, son équipe a maintenu un différentiel de +17.

Le journaliste croit que les pointages peuvent dresser un meilleur tableau que le nombre de victoires et de défaites.

Avec une moyenne de 15 points d’écart dans ces six défaites, les statistiques prévoient une saison de 33 victoires pour les Californiens. Cependant, cette statistique est à prendre avec un gros gain de sel, car les preneurs aux livres prévoient toujours une cinquantaine de gains à la troupe de Frank Vogel.

Si on regarde ce qui est arrivé par le passé, on peut comprendre les partisans des Lakers de s’inquiéter légèrement après cette portion d’avant-saison. Après tout, en 2012-2013, les Lakers avaient terminé le calendrier préparatoire avec aucune victoire et huit défaites (15,25 points d’écart).

Même avec l’ajout de Steve Nash et de Dwight Howard, ils avaient terminé la saison avec une dossier de 45-37, avant de se faire balayer en première ronde.

Image par défaut
Pierre-Olivier Poulin
Publications: 226