Les Suns n’ont pas réussi à s’entendre avec Deandre Ayton

Les Suns de Phoenix n’ont pas pu, dans les délais accordés, conclure une entente avec leur ancien premier choix, Deandre Ayton. Les deux parties avaient jusqu’à 18 heures, lundi, pour signer une prolongation de contrat avant que la saison ne commence.

Selon Adrian Wojnarowski du réseau ESPN, qui a rapporté la nouvelle en après-midi, le centre de 23 ans désirait obtenir un contrat à valeur maximale, ce que le propriétaire des Suns, Robert Sarver, n’a pas voulu lui concéder.

Comme Woj l’a déclaré sur les ondes télévisuelles d’ESPN après avoir rendu la chose publique via son compte Twitter, Ayton est désormais « très mécontent » de la manière dont le dossier a été géré par les membres de l’état-major à Phoenix.

Tout premier choix du repêchage de 2018, le natif des Bahamas se voyait plus important que ce que l’organisation percevait. Auteur de moyennes de 14.4 PTS et 10.5 REB l’an dernier, il a réalisé quelques jeux importants pour permettre aux Suns de se rendre jusqu’en finale, contre les Bucks.

Mais il en demeure que ce qu’il apporte à la formation ne vaut pas nécessairement une bourse aussi grande qu’il commande.


À Charlotte, on vit le même genre de déception, actuellement. Miles Bridges, 12e choix de la séance de 2018, n’a pas été en mesure d’établir un terrain commun avec les Hornets. Small forward de 23 ans, il deviendra conséquemment joueur autonome avec restriction l’été prochain.

C’est Chris B. Haynes de Yahoo Sports qui a confirmé cet échec, en début de soirée lundi.

En 211 parties (dont 108 comme titulaire) pour les Hornets, Bridges présente un rendement de 10.8 PTS, 5.1 REB et 1.7 AST. Les annonceurs maison, en Caroline du Nord, l’apprécient particulièrement pour ses dunks spectaculaires.

Image par défaut
William Thériault
William est un véritable passionné d'actualité et d'information. Rêveur se démenant au quotidien, il a le journalisme pour vocation. Le sport, c'est son amour de jeunesse.
Publications: 827