Vidéo d’Enes Kanter : les Celtics disparaissent de la diffusion chinoise

La Chine n’a pas tardé à exprimer des représailles envers les Celtics de Boston. En plein milieu du match entre les Bostonnais et les Knicks de New York, le géant du streaming Tencent a coupé la diffusion de la rencontre, après la vidéo d’Enes Kanter diffusée sur Twitter.

Sur ses réseaux sociaux, le géant turc s’est exprimé en faveur de l’indépendance du Tibet, une action considérée illégale sous le régime dictatorial de Xi Jinping. Kanter ne s’est pas seulement contenté d’une vidéo dénonciatrice, celui-ci s’est fait faire des souliers personnalisées avec l’inscription «Free Tibet» pour tenter de faire connaître la cause.

Ce n’est pas la première fois que la NBA subit des contrecoups du gouvernement chinois. En 2019, Daryl Morey, alors directeur général des Rockets de Houston, avait supporté les manifestants pro-démocatie du côté de Hong Kong.

Résultat, les matchs des Celtics (et des 76ers) sur l’application Tencent Sports App seront diffusés seulement avec du texte et des photos. Pour les autres formations, tout beigne dans l’huile.

Ce n’est pas la première fois que le joueur des Celtics prend position sur des enjeux politiques importants. En 2020, il a acheté une page de publicité dans le Boston Globe afin de dénoncer les dizaines de milliers de ses concitoyens turcs enfermés dans des prisons, soupçonnés d’être contre le régime de Recep Tayyip Erdogan.

Image par défaut
Pierre-Olivier Poulin
Publications: 226