Les 45 points de Steph Curry propulsent les Warriors

Ceux qui avaient la chance de vivre l’expérience Stephen Curry jeudi soir ont pu observer un maître à l’œuvre dans un gain des Warriors face aux Clippers, au compte de 113-115. Chef Curry a signé une prestation exceptionnelle de 45 points, 10 rebonds et 8 tirs à 3 points réussis au Chase Center de San Francisco, en se démarquant par un 1er quart assez remarquable; il y récoltait 25 points sur un rendement parfait du terrain.

Pas mal pour un joueur qui était frustré de sa production au match précédent des siens face aux Lakers où Curry inscrivait un triple-double de 21 points – son premier depuis 2016…

Et Steph le faisait vêtu pour la première fois du magnifique maillot édition Classique qu’arbore Golden State en célébration du 75e anniversaire de la ligue, rien de moins.

Même si cette nouvelle campagne de la NBA est encore très jeune, force est d’admettre que le franc tireur des Dubs semble l’amorcer en mission, prêt à hisser son nom au sein de la conversation de MVP encore une fois. Ses 45 points et quelques tirs cruciaux en fin de rencontre sont venus au son de 64% d’efficacité au total et de 61.5% du périmètre – et se sont avérés essentiels à la victoire des locaux.

Le meilleur tireur à 3 points de tous les temps n’a cependant pas agi seul, lui qui était adéquatement épaulé par Andrew Wiggins et ses 17 points, ainsi que Draymond Green et ses 10 points, 6 rebonds et 7 passes décisives.

Chez l’adversaire, Paul George a bien porté le chapeau de superstar principale qui lui revient pour une grande majorité de la saison en l’absence de Kawhi Leonard (ligament antérieur croisé). PG13 a montré de quel bois il se chauffait en ajoutant 29 points, 11 rebonds et 6 passes à la feuille de match, mais en vain. Les Clippers peuvent toutefois se réjouir de l’apport du meneur Eric Bledsoe (22 points, 3 vols) qui effectuait son retour officiel à L.A.

Le vétéran n’a pas connu un passage resplendissant en Nouvelle-Orléans après avoir été remplacé par Jrue Holiday chez les Bucks de Milwaukee, mais à seulement 31 ans peut toujours se rendre utile dans les bonnes circonstances – particulièrement du côté défensif. Un bon rendement de 10/16 jeudi soir ne peut être qu’encourageant pour Bledsoe, qui avait séjourné avec les Clips de 2010 à 2013.

Néanmoins, ces deux forces de l’Ouest font face à des probabilités similaires quant à leurs chances de réussite cette année, dans cette conférence si imprévisible, et pourraient bien se rencontrer sur leur parcours respectif en séries éliminatoires, qui sait?

Oui, nous n’en sommes qu’au quatrième jour d’activité dans la NBA, mais ce fait cocasse est tout de même intéressant :

Image par défaut
Liam Houde
Liam a gradué en journalisme au Collège La Cité, à Ottawa. Il aime marier son amour de la rédaction avec sa passion pour le basketball et son objectif est de faire du Québec un endroit où ce sport est un élément clé de la culture.
Publications: 984