Rumeurs de racisme et de sexisme : Robert Sarver se défend

Le propriétaire des Suns de Phoenix, Robert Sarver, a été mêlé à un semblant de polémique vendredi après-midi. L’accusant d’avoir fait preuve de racisme et de sexisme, un journaliste d’ESPN a évoqué la possibilité que l’homme d’affaires puisse être retiré de force de la NBA.

Ce journaliste, Jordan Schultz, est un collaborateur à ESPN et a déjà travaillé pour Yahoo Sports. Son compte Twitter est vérifié. En l’occurrence, il a ce qu’il faut pour être crédible. Sauf que son tweet, qui annonce la venue d’un rapport sans divulguer aucune preuve, laisse place au doute.

Voici ce qu’il a écrit, traduit dans son intégralité.

« La NBA prépare un rapport massif accusant le proprio des Suns, Robert Sarver, de racisme, de sexisme et de harcèlement sexuel dans une série d’incidents. Avec assez de preuves pour supporter chacune de ces revendications, il y a une réelle chance que la ligue retire Sarver de force. »

– Jordan Schultz

En réponse à ces accusations, qui sont pour l’instance très graves, celui qui possède la franchise championne dans l’Ouest de la dernière saison a publié un communiqué officiel, à peine une heure et demie après la publication du tweet original.

En trois paragraphes, l’homme de 59 ans se dit notamment choqué de prendre connaissance de ces accusations et assure également que rien de tout cela n’est arrivé. « Je méprise le langage qui manque de respect aux individus en fonction de leur race, de leur genre ou de leur préférence », a-t-il avancé.

« Je nie catégoriquement toutes les suggestions que j’ai utilisé du langage disparate relié à la race ou au genre. J’aimerais croire que mes actions et ma réputation publique quant à la race, au genre ou à la discrimination sous toute forme, sur une vie en affaires et en services communautaires, vont répondre adéquatement à toutes les questions qui pourraient être soulevées sur mon engagement pour l’égalité et la justice. »

– Robert Sarver

Pour le moment, aucune preuve n’a été exposée et aucune accusation officielle n’a été déposée. Techniquement, M. Sarver n’est pas dans l’embarras. Mais si le rapport dont Schultz parlait sort et qu’il s’avère véridique, une perte définitive de ses fonctions est évidemment envisageable.

Image par défaut
William Thériault
William est un véritable passionné d'actualité et d'information. Rêveur se démenant au quotidien, il a le journalisme pour vocation. Le sport, c'est son amour de jeunesse.
Publications: 827