Raptors-Knicks : le match du 75e anniversaire se joue ce soir

Question de ponctuer une saison déjà bien spéciale, la NBA a organisé une reprise du tout premier match de son existence, 75 ans jour pour jour plus tard. C’est dans ce contexte que s’affrontent les Raptors de Toronto et des Knicks de New York ce soir, au Madison Square Garden.

Ce sera l’occasion de voir Fred VanVleet, Gary Trent Jr. et OG Anunoby se mesurer à Julius Randle, RJ Barrett, Evan Fournier et Kemba Walker. Chez les torontois, Pascal Siakam est toujours hors-service, tandis que l’excitante recrue Scottie Barnes doit passer son tour malgré un énorme début de campagne.

Ce match, présenté par NBA TV dès 19h30, sera le premier d’une série de Classic Matchups, des duels symboliques qui seront chargés d’un certain caractère historique.

Pour celui-ci, l’histoire est simple. On parle purement et simplement des premiers pas d’une association qui allait plus tard devenir une gigantesque machine à succès sportive.

Pour la petite histoire

Le 1er novembre 1946, les défunts Huskies de Toronto et ceux qui s’appelaient originalement les Knickerbockers de New York ont croisé le fer, au Maple Leaf Gardens en Ontario, à l’occasion de la première rencontre de la ligue, qui a porté le nom de BAA durant ses trois premières années afin de faire la transition vers le nom qu’on lui connaît aujourd’hui.

alleyoop360.com-raptors-knicks-le-match-du-75e-anniversaire-se-joue-ce-soir-2021-11-01_18-18-04_340485
Voici à quoi ressemblaient les affiches publicitaires pour cette partie.

Ce sont les visiteurs américains qui l’ont emporté par la marque extrêmement serrée de 68-66, devant une foule de 7 000 personnes dont la grande majorité ne connaissait rien du tout au basketball. Ed Sadowski, le capitaine des Huskies, a été le meneur au pointage avec une récolte de 18 points. Seuls les points, les tirs réussis et les lancers-francs réussis/tentés étaient comptabilisés.

Quelques faits intéressants sur la NBA (ou plutôt BAA) en 1946 :

  • Si tu étais plus grand que le plus grand joueur des Huskies, tu rentrais gratuitement.
  • Les billets coûtaient entre 75¢ et 2,50$, dépendamment du positionnement du siège.
  • Les joueurs touchaient un salaire annuel avoisinant les 5 000 dollars américains.
  • Pour s’enrôler dans le circuit, les franchises ne devaient payer que 10 000 dollars US.

75 ans plus tard, on revit cette histoire, mais cette fois en territoire new-yorkais!

Image par défaut
William Thériault
William est un véritable passionné d'actualité et d'information. Rêveur se démenant au quotidien, il a le journalisme pour vocation. Le sport, c'est son amour de jeunesse.
Publications: 833