Marcus Smart : Tatum et Brown ne veulent pas passer le ballon

Lundi soir, les Celtics ont continué leur début de saison décevant en laissant une avance de 19 points qu’ils possédaient vers la fin du 3e quart s’évaporer en l’espace de quelques minutes pour subir une défaite face aux Bulls par la marque finale de 128-114. Le club de Boston a maintenant une fiche de 2 victoires et 5 défaites. Il n’est peut-être pas encore l’heure de sonner l’alarme, mais la franchise performe considérablement en dessous des attentes de la majorité des fans et experts. Marcus Smart n’est pas du tout satisfait de la situation et il en a parlé aux médias dans son entrevue d’après-match. Le guard a exprimé son mécontentement avec deux de ses coéquipiers, soit Jaylen Brown et Jayson Tatum, et leur manque de volonté à partager le ballon.

Pour leur part, Tatum et Brown ont refusé de s’entretenir avec les journalistes à la suite du revers des leurs.

Smart a partagé son opinion concernant son rôle et celui des joueurs de soutien au sein de l’effectif. Selon lui, les deux all-stars des Cs se doivent d’apprendre à mieux distribuer la balle s’ils désirent remporter plus de rencontres.

« J’aimerais simplement pouvoir jouer au basketball. Toutes les équipes savent que nous essayons de mettre la balle entre les mains de Jayson ou Jaylen. Toutes les équipes étudient les meilleures stratégies à utiliser pour les ralentir », a dit Smart. « Je pense que le plan de match de tous nos adversaires est de faire en sorte que ces deux-là passent le ballon, mais ils ne veulent pas le passer. C’est quelque chose qu’ils doivent apprendre à faire. Ils y travaillent encore. On est fier du progrès qu’ils ont fait, mais ils vont devoir passer à un autre cap en trouvant des façons pour non seulement créer des opportunités pour eux-mêmes, mais aussi pour leurs coéquipiers. Ainsi, le jeu va s’ouvrir pour eux en fin de match et ils n’auront pas à tenter des tirs difficiles en 1 contre 1. C’est quelque chose qu’on leur a déjà demandé de faire. Ils sont encore en période d’apprentissage. »

Ajustements

Un nouvel entraîneur-chef aux manettes (Ime Udoka). Le retour du big man Al Horford, qui a d’ailleurs très bien joué jusqu’à maintenant. Le développement de jeunes joueurs plein de potentiel (Robert Williams, Payton Pritchard, Aaron Nesmith et Romeo Langford). Les arrivées de Dennis Schröder et de Josh Richardson. La présence de Jayson et Jaylen. En principe, tous ces ingrédients devraient produire une équipe gagnante. Ce n’est malheureusement pas le cas pour Udoka et ses hommes jusqu’à présent. Toutefois, la saison est encore très jeune. Il n’est donc pas trop tard pour un revirement de situation. 

Les joueurs s’adaptent peut-être encore au nouveau leader de leur vestiaire. Au bout du compte, Boston pourrait certainement terminer sa campagne située dans l’une des 4 ou 5 premières positions dans le classement de l’Est si tout se replace. 

Il sera intéressant de voir si Tatum et Brown suivront les conseils de Smart au cours des prochaines rencontres. 

Image par défaut
Dominic Gildener
Dominic étudie en journalisme à l'Université de Montréal. Il est passionné par la NBA depuis l'âge de 10 ans. À l'aide de sa plume, il souhaite partager cette passion avec le public. Il se dit satisfait de voir la popularité du basketball augmenter au Québec.
Publications: 222