Kyle Lowry et le « Big 4 » du Heat brillent face aux Mavericks

Le début de la campagne 2021-2022 n’a pas été un jeu d’enfant jusqu’à présent pour Kyle Lowry dans son nouvel uniforme du Heat, mais le meneur de jeu semble désormais être en mesure de laisser cette léthargie dans le rétroviseur grâce à une excellente prestation face aux Mavericks de Dallas, mardi soir. De plus, l’ancien leader des Raptors a été épaulé avec brio par les gros noms du club – formant ce genre de Big 4 à Miami.

La séquence victorieuse en est maintenant à cinq gains consécutifs pour le Heat qui présente la meilleure fiche du circuit avec leur bilan de 6-1. Si la défensive était la clé principale de la majorité de ces victoires au départ, c’était une offensive bien huilée hier qui permettait aux hommes d’Erik Spoelstra de s’illustrer avec 125 points, contre 110 de Luka Doncic et les Mavs.

Quatre des joueurs chez les visiteurs combinaient leurs efforts pour un total de 92 points, amassant chacun 22 de leurs propres points ou plus pour la première fois de l’histoire du Heat. Kyle Lowry, Jimmy Butler, Bam Adebayo et Tyler Herro ont été exceptionnels comme noyau.

Lowry signait d’ailleurs son meilleur match de la saison au son de 22 points, 9 passes décisives, 5 rebonds et une récolte de six tirs à 3 points (sur neuf tentatives). C’est un signe encourageant pour le vétéran qui produisait à un rythme médiocre de 8.4 points par rencontre auparavant cette année, sur des rendements presque inquiétants de 27% de l’arche et 33% au total.

Toujours impressionnants du côté défensif du ballon grâce notamment à Butler et à l’effort défensif complètement dingue de Bam, les Heatles ont leurs yeux rivés sur le Larry O’Brien cette année et – malgré les rudes concurrents qui se dresseront devant eux dans l’Est – devraient connaître un long parcours éliminatoire si la santé est de leur côté. Du moins, c’est ce qu’indique cette amorce de calendrier régulier des plus prometteuses. Maintenant libérés de certaines tâches avec l’arrivée de Lowry, Adebayo et Herro ont plus d’opportunités de briller dans leurs rôles respectifs; les résultats pourraient même devenir un titre de Joueur défensif de l’année et de Sixième homme de l’année pour les deux jeunes hommes. Qui sait?

Doncic s’était démarqué avec 33 points et 5 passes dans la défaite de mardi alors que Jalen Brunson prenait feu pour 25 points chez Dallas.

Image par défaut
Liam Houde
Liam a gradué en journalisme au Collège La Cité, à Ottawa. Il aime marier son amour de la rédaction avec sa passion pour le basketball et son objectif est de faire du Québec un endroit où ce sport est un élément clé de la culture.
Publications: 969