La NBA lance une investigation sur Robert Sarver

Robert Sarver est dans l’eau chaude. Le commissaire Adam Silver lance une enquête sur le propriétaire des Suns, car des employés de l’organisation ont avoué qu’il avait lancé plusieurs commentaires racistes et misogynes.

Rien ne va plus à Phoenix. Après avoir perdu en finale l’an dernier et un lent début de saison, voilà que le propriétaire est dans le pétrin. Il y a quelques semaines, Jordan Schultz avait rapporté des rumeurs concernant des accusations de racisme et de harcèlement sexuel, qui sont maintenant vérifiées par une nouvelle enquête journalistique menée par Baxter Holmes d’ESPN.

En réponse à ces accusations, Robert Sarver avait tout nié. La ligue a décidé qu’elle devait faire sa propre investigation pour décider du sort du propriétaire des Suns.

L’entraîneur-chef des Suns en 2016-2017, Earl Watson a commenté la situation. L’homme dit être fier que les gens aient eu le courage de sortir et de parler contre Robert Sarver.

« Je veux applaudir le courage des joueurs, des membres du personnel et les employés pour avoir dénoncé cet environnement toxique. […] Mes 17 ans dans la NBA m’ont permis de parler sans problème, mais il ne faut pas oublier ceux qui ne peuvent pas parler puisqu’ils ont peur de perdre leur emploi. »

Earl Watson, entraineur adjoint des Raptors de Toronto

Rappelons que l’ancien propriétaire des Clippers, Donald Sterling, a dû vendre son équipe pour des propos racistes en 2014. Il est banni à vie de la NBA. Ça laisse croire que si les accusations sont vraies, le proprio des Suns va fort probablement devoir rendre des comptes similaires.

Image par défaut
Nicolas Gaudet
Nicolas, grand passionné de sports, est étudiant au Cégep de Jonquière en ATM. Il fait ses premiers pas dans le monde du blog sportif en joignant l'équipe d'AlleyOop Québec.
Publications: 215