Les Warriors sont de retour au sommet

Après avoir été complètement dominé la NBA pendant plusieurs années, la dynastie des Warriors de Golden State se sont effondrés. Départ de Kevin Durant, blessures de Klay Thompson et Steph Curry, les temps ont été difficiles dernièrement. En 2021-2022, le vent a cependant changé de côté.

Avec une victoire de 114 à 92 au dépend des Hornets de Charlotte mercredi soir, où le meneur Jordan Poole a marqué 32 points, Golden State a solidifié son dossier à 6-1. Une telle récolte permet à la troupe de Steve Kerr de figurer au premier rang de la ligue, à égalité avec le Heat et le Jazz.

Même si la campagne est extrêmement jeune, ce sont des signes qui sont encourageants pour une formation qui s’est cherchée sans ses vedettes et qui a, à quelques reprises, dû envoyer des alignements de G League sur le terrain dans les deux dernières années.

Si leur attaque est menée par un Curry qui est toujours enflammé à 33 ans, c’est leur défensive qui se distingue – et pas qu’un peu.

Avec une excellente cote défensive d’équipe de 97.8, les Warriors revendiquent pour le moment le meilleur résultat à cette statistique depuis la cuvée historiquement efficace 2003-2004 des Pistons. Ce club avait entre autres remporté le championnat grâce à la cote incroyablement basse de Ben Wallace (87), désormais membre du Temple de la renommée.

Poole, Andrew Wiggins et Damion Lee sont également de bons atouts sur le plan offensif. Ils ont contribué aux résultats positifs des leurs, dont la seule défaite est survenue par une différence de trois points, en prolongation.

Le prochain match des Dubs se tiendra vendredi soir, alors qu’ils recevront les Pelicans (1-8, 15e dans l’Ouest) à San Francisco.

Image par défaut
William Thériault
William est un véritable passionné d'actualité et d'information. Rêveur se démenant au quotidien, il a le journalisme pour vocation. Le sport, c'est son amour de jeunesse.
Publications: 834