Kyle Lowry a son premier triple-double à Miami

Dans un duel chaudement disputé entre deux des sept meilleures défensives de la NBA ce soir, Kyle Lowry a brillé dans la victoire in extremis du Heat, face à Donovan Mitchell et le Jazz de l’Utah. Dans ce gain au compte de 115-118 à Miami, Lowry enregistrait son tout premier triple-double de la saison, alors qu’il continue de démontrer de plus en plus de confort et d’aise dans ce nouvel uniforme.

Avec ses 20 points, 12 rebonds et 10 passes décisives, l’ancien leader des Raptors a laissé sa marque partout sur la joute en effectuant également un lot de bons jeux défensifs. Décidément, le meneur de jeu trouve ses aises à South Beach après avoir amorcé la campagne en moyennant moins de 7 points par soir au fil des quatre premières rencontres. Depuis, K-Low a signé des prestations de 15 points, 8 passes et 3 vols, ainsi que 22 points et 9 passes – en plus de celle de ce soir.

En revanche, Lowry n’a pas été seul dans cette histoire, lui qui a été épaulé à merveille par les autres membres de son Big 4 : Jimmy Butler menait d’ailleurs la charge avec 27 points et 6 aides, tandis que Tyler Herro rayonnait en sortie de banc à nouveau grâce à 29 points sur un rendement de 6/8 au périmètre.

Bam Adebayo complétait le topo en ajoutant 17 de ses propres points, tout en jouant de la défense excessivement efficace, comme il en est devenu coutume pour lui. L’unique vol de ballon à sa fiche ne témoigne pas de l’impact qu’il a eu dans cette zone du terrain, loin de là.

Chez l’opposant, les paniers sont arrivés de toutes parts, mais c’était sans l’ombre d’un doute Donovan Mitchell qui se démarquait davantage pour le Jazz. Il y est allé de 37 points, 7 assistances et 2 interceptions pour la partie, alors qu’il convertissait 50% de ses tentatives au tir. Si Rudy Gobert connaissait une soirée plus difficile au boulot (8 PTS, 8 REB) face à Bam, Royce O’Neal, Mike Conley et Bojan Bogdanovic ont compensé d’un point de vue offensif avec chacun 15 points ou plus.

Au moment d’écrire ces lignes, le Heat est toujours deuxième du circuit derrière les Warriors de Golden State au chapitre du Net Rating (différence moyenne entre points alloués et points marqués); l’Utah les suit désormais de près au troisième rang pour compléter le top 3 des clubs les plus équilibrés après trois semaines d’activité.

Si Lowry poursuit sur sa lancée et parvient à retrouver la production qui lui a valu ses six mentions de joueur All-Star, et que Butler et Adebayo conservent eux aussi cette cadence qui les rend dignes des titres de MVP et Joueur défensif par excellence, respectivement, Miami pourrait amorcer les séries en posture très confortable au printemps prochain – peut-être même au tout sommet de l’Est.

Plus sur le Heat :

Image par défaut
Liam Houde
Liam a gradué en journalisme au Collège La Cité, à Ottawa. Il aime marier son amour de la rédaction avec sa passion pour le basketball et son objectif est de faire du Québec un endroit où ce sport est un élément clé de la culture.
Publications: 984