Les Trail Blazers ouvrent une enquête sur leur DG Neil Olshey

Les Trail Blazers de Portland ne connaissent pas le début de saison espéré. Malgré de belles performances de la part de CJ McCollum et de Norman Powell, Damian Lillard connaît des ratés et l’équipe n’a qu’une fiche de 4-5. Or, voilà qu’une nouvelle histoire vient s’abattre sur la tête des Blazers, alors que leur directeur général et président des opérations basketball, Neil Olshey, fait présentement l’objet d’une enquête interne à Portland.

C’est hier soir que le réputé Shams Charania a rapporté l’information, alors que selon ses dires, la propriétaire de l’équipe, Jody Allen, a pris la décision de quémander les services d’une firme pour mener une enquête sur Olshey.

Évidemment, le fait que cette situation relève du domaine légal fait en sorte que les informations sortent au compte-gouttes. La nature de ce qui est reproché à Olshey demeure assez floue, mais on sait que ça relève d’une « inconduite en milieu de travail ».

Selon The Athletic, au moins une personne (qui ne fait pas partie des joueurs) a rapporté à l’organisation que l’homme de 56 ans avait eu des comportements liés à de l’inconduite. C’est ce qui a mené la propriétaire à faire appel à la firme O’Melveny and Meyers pour faire la lumière sur la situation.

Les Trail Blazers ont d’ailleurs publié un communiqué plus tôt aujourd’hui qui fait état de la situation. Ils affirment vouloir construire une organisation qui a des impacts positifs sur tout ce qu’elle touche.

Les Blazers affirment également qu’ils prendront les mesures nécessaires lorsque les résultats de l’enquête seront disponibles.

Ce n’est pas sans rappeler la situation chez les Suns, alors que le propriétaire Robert Sarver est lui aussi l’objet d’une enquête. Or, alors que le dossier de Sarver est géré par la NBA elle-même, celui d’Olshey est plutôt géré à l’interne à Portland.

On verra donc ce que l’enquête nous dira sur les agissements d’Olshey. Notons que d’autres informations liées à l’enquête pourraient être disponibles à court terme, ce qui permettrait d’avoir un portrait plus clair de la situation.

Image par défaut
Félix Forget
Publications: 42