Les Warriors (8-1) au sommet pour pratiquement toutes les statistiques

De dire que les Warriors sont premiers au classement, même si c’est vrai, serait un euphémisme. Il faut plutôt dire : les Warriors pulvérisent absolument tout sur leur passage, et ce pour pratiquement toutes les catégories statistiques principales.

D’abord, il y a la fiche. Composée de huit victoires contre une défaite seulement, elle permet à Golden State de régner sur la ligue en ce début de saison.

Ensuite, on constate à la lecture du tweet ci-dessous que les hommes de Steve Kerr sont les meilleurs pour marquer des points, défendre, distribuer des passes et réussir des paniers du centre-ville. Si l’on pousse encore un peu loin, on constate qu’ils se classent parmi le top 3 pour les rebonds, les vols de ballon ainsi que le pourcentage de réussite, autant offensif qu’alloué aux adversaires.

Le pire, c’est que les taux de réussite de Stephen Curry, qui se chiffrent à 42.0% en général et à 37.4% de la ligne des 3 points, sont les deux pires marques de sa carrière pour le moment. Évidemment, il aura le temps de se reprendre, mais cela démontre que le joueur vedette n’a pas nécessairement besoin d’être particulièrement efficace pour que ça fonctionne.

Et ce qui est encore plus fou là-dedans, c’est que Klay Thompson et James Wiseman, tous les deux blessés, n’ont pas disputé une seule minute de jeu avec les Warriors en 2021-2022. Plusieurs le verront comme un avantage, comme du talent supplémentaire à envoyer dans la mêlée.

Mais ce qui risque d’arriver, si les Warriors sont encore au beau milieu de leur séquence de feu lorsque Thompson ou Wiseman reviendra, c’est qu’elle prendra fin.

Je suis un grand adepte de l’expression « if it ain’t broke, don’t fix it ». Traduite littéralement par « si ce n’est pas cassé, ne change rien », on l’entend souvent au basketball. De venir ajouter un joueur à cette rotation, même s’il est talentueux, pourrait chambouler l’équilibre qui permet à l’alignement actuel des Warriors d’aussi bien jouer.

Ce sera donc certainement un élément à surveiller. Car oui, le retour de l’une des pièces maîtresses de la dynastie de Golden State peut aider, mais il faut aussi se rappeler que cette pièce en question n’a pas joué sur un terrain de la NBA depuis juin 2019, il y a 29 mois.

En attendant, les Warriors devraient se concentrer sur leur prochaine rencontre, qui les opposera aux Hawks d’Atlanta, ce soir dès 22h00.

Mise à jour :

Image par défaut
William Thériault
William est un véritable passionné d'actualité et d'information. Rêveur se démenant au quotidien, il a le journalisme pour vocation. Le sport, c'est son amour de jeunesse.
Publications: 831