Soirées mémorables pour Kelly Oubre Jr, Malik Monk et Pat Connaughton

En plus des performances d’Anthony Edwards, Cade Cunningham et Jalen Green, la soirée de mercredi, le 10 novembre, était saturée de prestations importantes pour certains joueurs de second plan qui en profitaient pour signer la ou l’une des meilleures joutes de basketball de leur carrière respective. À l’honneur : Kelly Oubre Jr, Malik Monk et Pat Connaughton.

Kelly Oubre, nouvel arrivé des Hornets, marquait 37 points face aux Grizzlies de Memphis hier soir en passant à seulement 3 points d’égaler son sommet en carrière pour un match. Un ahurissant rendement de 13/17 du terrain soulignait une magistrale soirée au boulot pour le small forward qui opère en sortie de banc sous James Borrego.

Non seulement a-t-il établi le nouveau record de points pour un joueur de deuxième unité, dans l’histoire de sa nouvelle franchise, mais Kelly a également brisé son propre sommet de triplés en une partie, grâce à une récolte de sept, en neuf tirs du périmètre. Dans la victoire des siens, Gordon Hayward faisant bien lui aussi en amassant 25 points, 5 rebonds et 5 passes.

Un peu plus tard dans la soirée, à Los Angeles, Malik Monk signait lui aussi une prestation en sortie de banc digne de ses meilleurs moments en carrière, frôlant les 30 points (avec 27) sur un taux de conversion de 10/13. Tel un héros masqué, Monk s’est aussi levé en temps supplémentaire afin de permettre aux Lakers de remporter une deuxième victoire consécutive en prolongation.

Le Heat n’a certainement pas vu venir une telle production de la part du guard de 23 ans, lui qui était à neuf points d’un record personnel. Drôlement, Malik Monk menait tous les marqueurs de la soirée dans l’uniforme du Mauve et Or; il se faisait suivre de près par Russell Westbrook (25 points, 12 rebonds, 14 passes), Anthony Davis (24 points, 13 rebonds) et Avery Bradley (17 points) qui connaissaient de bonnes rencontres, mais n’approchaient même pas le rendement d’efficacité idyllique de Monk.

Ailleurs dans l’association, Patrick Connaughton devenait le troisième joueur de la soirée à passer tout près de battre son sommet de points marqués en un match. Pour Pat, un seul point le séparait de son but. Certes, 23 points ne sont pas dignes de vantardise pour une bonne portion des athlètes du circuit, mais lorsqu’il s’agit des 23 points qui ont permis aux Bucks de vaincre les Knicks au Madison Square Garden, il y a de quoi se réjouir.

Dans le cadre d’une joute où ni Giannis Antetokounmpo, ni Julius Randle, ni Khris Middleton, ni RJ Barrett, ni personne sur le terrain n’est parvenu à enregistrer plus de 22 points dans un match hautement défensif, Connaughton brillait tel une star pour Milwaukee. L’arrière plantait d’ailleurs sept bombes à 3 points en 13 essais, ce qui représente sa plus grosse récolte à vie, en plus d’ajouter 9 rebonds et 5 passes décisives à la feuille de match.

En accomplissant le tout, Pat Connaughton est également devenu le premier joueur non titulaire des Bucks à cumuler des statistiques supérieures ou égales à 20 points, 5 rebonds, 5 assistances et 5 triplés depuis Mike Dunleavy en 2012. Sans équivoque, le 10 novembre 2021 représentera toujours une journée mémorable pour les joueurs de secondes unités.

À lire :

Image par défaut
Liam Houde
Liam a gradué en journalisme au Collège La Cité, à Ottawa. Il aime marier son amour de la rédaction avec sa passion pour le basketball et son objectif est de faire du Québec un endroit où ce sport est un élément clé de la culture.
Publications: 984