Un équilibre offensif unique chez les Raptors de Toronto

Le travail collectif est actuellement la plus grande force chez les Raptors de Toronto. Avec le départ de Kyle Lowry, beaucoup de personnes se demandaient qui allait écoper de la charge offensive de l’équipe. Jusqu’à présent, tout le monde met la main à la pâte pour marquer des points chez la troupe de Nick Nurse.

Au moment d’écrire ces lignes, les Torontois présentent un visage unique dans la NBA. Présentement dans le dernier tiers du classement des équipes au chapitre des points marqués, les Raptors constituent le seul club du circuit qui a cinq joueurs avec plus de 16 points par rencontre.

OG Anunoby (20.1 PTS), Fred VanVleet (19.4 PTS), Pascal Siakam (17 PTS), Scottie Barnes (16.3 PTS) et Gary Trent Jr. (16.1 PTS) constituent un noyau de départ des plus stables et fiables pour transporter les Raptors.

alleyoop360.com-un-equilibre-offensif-unique-chez-les-raptors-de-toronto-2021-11-16_18-06-55_046454
via Instagram/theScore

Toutefois, quand on regarde les chiffres, outre ce quintet, les choses se compliquent en attaque. Amener dans l’échange de Lowry, Goran Dragic tarde à s’affirmer en attaque. Le Slovène cumule huit petits points par match, ce qui est un creux jamais vu depuis 10 ans. Rien ne sert de paniquer, car le vétéran de 35 ans n’a disputé que cinq parties en 2021-2022.

La bonne nouvelle est que Precious Achiuwa améliore tranquillement sa production comparativement à sa saison recrue. Par contre, le banc des Raptors devra mieux tirer leur épingle du jeu, particulièrement Khem Birch, qui affiche une moyenne de 6.1 points sur 23 minutes de jeu par partie.

Image par défaut
Pierre-Olivier Poulin
Publications: 225