Le Staples Center deviendra le Crypto.com Arena

Depuis 1999, le domicile des Lakers, des Clippers, des Kings (LNH), des Sparks (WNBA) et de bien d’autres équipes sportives, ainsi que l’hôte d’événements, concerts et spectacles de tous genres changera d’identité pour passer de « Staples Center » à « Crypto.com Arena ».

La modification du nom de l’illustre stade de Los Angeles prendra effet à partir du 25 décembre 2021, selon Shams Charania de The Athletic.

Cette nouvelle entente de nom avec la compagnie Crypto.com basée à Singapour, géante de l’univers de l’échange de cryptomonnaie, serait la plus lucrative de la sorte jamais vue aux États-Unis. Aucune valeur n’a encore été dévoilée publiquement, mais Dan Primack d’Axios croit que le montant avoisine les 700 millions de dollars américains.

Les propriétaires du bâtiment, soit le Groupe Anschutz Entertainment, permettent donc à Crypto.com d’avoir les droits de nom sur l’aréna pour les 20 prochaines années. À titre comparatif, SoFi a déboursé un peu plus de 600 M$ pour les mêmes droits quant au nouveau stade de football où joueront les Rams et les Chargers de Los Angeles, alors que la compagnie Intuit paye plus de 500 M$ sur 23 ans afin de nommer le prochain amphithéâtre des Clippers, à Inglewood.

La compagnie Staples, que vous connaissez fort probablement comme « Bureau en gros » au Québec, avait d’ailleurs obtenu ces droits pour 120 M$ en 1999, son année inaugurale. De plus, un rival de Crypto.com n’a eu qu’à dépenser 135 M$ plus tôt cette année dans le cadre d’un contrat similaire, lorsque FTX s’est entendu pour 19 ans avec les propriétaires de l’aréna NBA à Miami.

En ce qui a trait à la date de transition établie, la fameuse enseigne « Staples Center » sur le toit sera remplacée pour un nouvel écriteau avant même que le coup d’envoi ne soit donné pour le match hautement attendu entre les Lakers et les Nets de Brooklyn, le jour de Noël.

Alors que le Mauve et Or a signé un nouveau bail jusqu’en 2041, la Clippernation, elle, déménagera en 2024 vers l’Intuit Dome, laissant derrière son colocataire et rival comme seul habitant du Crypto.com Arena.

Si ce changement de nom a une leçon à offrir, c’est que la crypto est in, tandis que la vente au détail est de plus en plus out.

Image par défaut
Liam Houde
Liam a gradué en journalisme au Collège La Cité, à Ottawa. Il aime marier son amour de la rédaction avec sa passion pour le basketball et son objectif est de faire du Québec un endroit où ce sport est un élément clé de la culture.
Publications: 969