Lonzo Ball semble (enfin) être capable de tirer à trois points

Le début de saison des Bulls de Chicago est électrisant, et l’un des principaux responsables de ce phénomène se nomme Lonzo Ball. Nouvelle acquisition en provenance des Pelicans cet été, le point guard n’a jamais mieux tiré de sa carrière.

Comme l’a illustré le site spécialisé StatMuse, l’aîné des trois frères Ball a amélioré son taux de réussite derrière la ligne de trois points à chaque année depuis son arrivée dans la NBA. À cet effet, le 30.5% de son année recrue (2017-2018) a progressivement grimpé, pour atteindre 44.4% cette saison.

La différence majeure ayant permise à Lonzo de dépasser de manière significative la moyenne de la ligue en termes de tirs du centre-ville, c’est qu’il a solidement ajusté sa motion de tir. Il y a quelques années, l’ancien deuxième choix au repêchage était une risée autour de l’association pour sa manière de prendre des tirs en suspension.

Image
La motion de tir de Lonzo Ball à son année recrue était risible.

Désormais, il fait partie du top 10 de la NBA en termes de réussite à trois points. S’il y demeurera toute l’année, c’est discutable, mais qu’il y soit après une quinzaine de rencontres, c’est tout à son honneur.

En 14 apparitions pour les Bulls cette année, Lonzo Ball compte sur des moyennes de 12.9 PTS, 5.4 REB et 4.6 AST. C’est semblable à ce qu’il produit depuis quelques campagnes, mais ça permet à Chicago de remporter des parties.

Comptant également sur DeMar DeRozan, Zach LaVine et Nikola Vucevic, les « nouveaux » Bulls figurent au deuxième rang dans l’Est avec un dossier de 10-4. Seuls les Wizards, les Warriors et les Suns ont une meilleure fiche qu’eux en 2021-2022.

Image par défaut
William Thériault
William est un véritable passionné d'actualité et d'information. Rêveur se démenant au quotidien, il a le journalisme pour vocation. Le sport, c'est son amour de jeunesse.
Publications: 836