Giannis dominant contre les Lakers

Les exploits de Giannis Antetokounmpo ne cesseront décidemment jamais de nous impressionner. Le Greek Freak a profité de son duel avec Anthony Davis des Lakers, mercredi soir, afin de mettre sur pieds sa meilleure performance de la campagne, effectuant le tout sur des rendements hallucinants du terrain. Son jeu représente peut-être le seul point encourageant jusqu’à présent pour les Bucks de Milwaukee qui figurent au 11e échelon de leur conférence, avec sept victoires et huit défaites.

Si la fiche de parcours des champions en titre est insatisfaisant en ce début de saison, les performances du double-MVP de l’équipe n’ont rien de décevant. Il rappelait à nouveau sa supériorité hier soir face à Anthony Davis en cumulant 47 points, 9 rebonds, 3 passes décisives, 1 bloc et 1 vol de ballon en 36 minutes de jeu.

Lui qui comptait déjà 28 points à la demie, Giannis a fait démonstration de sa dominance sous l’anneau en convertissant 78.3% de toutes ses tentatives de la soirée, en plus de parader un tir extérieur amélioré en frappant le mille trois fois sur quatre depuis le périmètre. Selon StatMuse, il s’agissait d’ailleurs de la première occasion où un joueur a enregistré 45 points ou plus sur un rendement égal ou supérieur à 75% contre les Lakers depuis Shaquille O’Neal en 1995.

Il s’agissait d’une prestation remarquable à tous les niveaux pour sa part, dans ce gain à domicile des Bucks au compte de 102-109. Avec ses six bombes à 3 points récoltées en deux matchs, Antetokounmpo en a autant que Davis en a réussi pour toute la saison.

Son adversaire, justement, connaissait une bonne soirée au boulot, lui aussi. Mais rien d’aussi extravagant que Giannis. AD a terminé la rencontre avec 18 points, 9 rebonds, 4 assistances et 2 tirs bloqués, au son d’une conversion de 60%. C’était plutôt Talen Horton-Tucker qui se levait mercredi pour le Lakeshow alors que THT ajoutait 25 points et 12 rebonds à la feuille de match.

Le Mauve et Or avait la chance de surprendre Milwaukee à l’étranger lors de cette rencontre chaudement disputée, mais un 4e quart de seulement 19 points a signé l’arrêt de mort des Lakers, qui ne parvenaient tout simplement pas à stopper le Greek Freak.

Les Bucks auront la chance de poursuivre sur cette lancée et retrouver leurs habitudes de champions, alors qu’ils accueilleront le Thunder, le Magic à deux reprises, puis les Pistons avant de prendre la route. Ces quatre prochains affrontements représentent l’opportunité parfaite pour ce club de monter une séquence victorieuse afin de gagner quelques échelons dans l’Est.

Image par défaut
Liam Houde
Liam a gradué en journalisme au Collège La Cité, à Ottawa. Il aime marier son amour de la rédaction avec sa passion pour le basketball et son objectif est de faire du Québec un endroit où ce sport est un élément clé de la culture.
Publications: 984