Tyrese Maxey a un meilleur PER que Ben Simmons l’an dernier

Comme pour compenser pour l’irritante saga Ben Simmons, les 76ers ont eu droit à un beau cadeau cette saison, soit l’essor de leur combo guard Tyrese Maxey. L’athlète de 21 ans, qui en est à sa deuxième année dans la NBA, parvient pratiquement à remplacer son coéquipier problématique.

Même s’il ne possède pas un nom aussi connu que celui de Ben Simmons, Maxey fait très bien le travail à Philadelphie. Jusqu’à maintenant, en 16 parties comme partant, le 21e choix du repêchage 2020 maintenant une production moyenne de 17.8 PTS, 3.8 REB et 4.4 AST.

*La moyenne de points par match est erronée dans le tweet ci-dessous.

Il s’agit d’une nette amélioration par rapport à l’an dernier pour l’ancien des Wildcats du Kentucky, qui a essentiellement doublé sa contribution pour les trois catégories statistiques principales depuis l’an passé.

Évidemment, son temps d’utilisation a bondi en l’absence du meneur étoile qui évoluait auparavant devant lui au sein de l’alignement des Sixers. Mais ses taux de réussite n’ont pas diminué pour autant. À vrai dire, ils sont excellents : 52,3 % au total, 43,4 % du centre-ville et 84,1 % de la ligne des lancers-francs.

Une telle efficacité donne donc un PER de 18,4 à Tyrese Maxey. À titre indicatif, le joueur moyen dans la NBA obtient 15,0 dans ce domaine, et à partir de 20,0, il est possible d’être considéré comme un All-Star.

L’an dernier, Ben Simmons a terminé sa campagne avec un PER de 18,3, soit une fraction en bas de ce que Maxey affiche présentement. Mais cela veut techniquement dire qu’en se fiant aux statistiques avancées, ce jeune est plus utile aux 76ers que Simmons l’était.

Bon pour le nouveau ou mauvais pour l’ancien? Un peu des deux.

Les 76ers connaissent un début de saison correct, sans plus. Avec un dossier de 9-7, ils occupent le sixième rang dans la conférence de l’Est.

Image par défaut
William Thériault
William est un véritable passionné d'actualité et d'information. Rêveur se démenant au quotidien, il a le journalisme pour vocation. Le sport, c'est son amour de jeunesse.
Publications: 833