Luke Walton congédié par les Kings

L’idée planait depuis quelques jours, mais c’est maintenant chose faite : l’entraineur-chef des Kings de Sacramento, Luke Walton, s’est fait montrer la porte dimanche. L’assistant Alvin Gentry remplacera Walton à la barre de la formation californienne.

Il faut dire que la saison avait bien débuté à Sacramento avec cinq victoires et quatre défaites en neuf rencontres. Or, les choses se sont gâtées lorsque les Kings ont subi sept revers en huit parties, mettant le dernier clou dans le cercueil de leur coach. Les Kings sont maintenant 12e dans l’ouest, avec six victoires et 11 défaites.

Ce n’est pas la première fois que Walton se fait licencier d’une équipe de la Californie. À la barre des Lakers de 2016 à 2019, l’équipe a fini avec 98 victoires et 148 défaites sous son règne, exclue des séries éliminatoires lors de ces trois saisons. À la tête des Kings depuis avril 2019, Walton présente une fiche de 68-93 en un peu plus de deux saisons. Visiblement habitué à l’air californien, Walton a d’ailleurs fait ses premiers pas comme entraîneur dans la NBA en tant qu’adjoint sous Steve Kerr chez les Warriors, entre 2014 et 2016.

Le fils du grand Bill Walton a surtout eu beaucoup de difficultés avec la défensive de sa brigade. Les Kings sont 26e en efficacité défensive, 29e en points par partie alloués dans la clé et en pourcentage de rebonds défensifs, ainsi que bons derniers en points de secondes chances contre eux cette saison… Statistiques peu enviables pour Walton qui perdait de plus en plus le vestiaire.

« Je n’ai pas besoin d’un f***ing entraîneur pour m’inspirer. Ce n’est pas ça, n’a jamais été ça, ne le sera jamais. Le jour où j’ai besoin d’un coach pour m’inspirer, c’est le jour où je prends ma f***ing retraite. »

Tristan Thompson, pivot des Kings

Alvin Gentry, cinq fois entraineur-chef à travers la ligue, prend les commandes des Kings pour assurer l’intérimaire. Selon l’insider d’ESPN Adrian Wojnarowski, Sacramento a offert à Gentry une augmentation de salaire et des objectifs à atteindre en vue de garder son nouveau poste pour une plus longue durée.

Les Kings, qui n’ont pas accédé aux éliminatoires depuis 2006, cherchent tant bien que mal un moyen de réveiller leurs troupes avant qu’il ne soit trop tard. Durant cette disette de 15 saisons, l’organisation a eu 10 entraîneurs différents. Ce sera toutefois le premier coach choisi par le directeur général Monte McNair, directeur général depuis septembre 2020.

Image par défaut
Louis-Éric Masse
Publications: 11