Un alignement plus petit pour accommoder Anthony Davis

Malgré le talent élite présent chez les Lakers, la fiche ne reflète pas l’alignement en place. Oui, il y a les blessés, mais les différentes combinaisons viennent encombrer le potentiel de certains. Pour John Hollinger de The Athletic, un alignement moins concentré sur les centres permettrait à Anthony Davis de prendre ses ailes.

L’analyste, ancien dirigeant au sein de la ligue, estime que Davis devrait être le 5 principal du club, et les chiffres parlent presque d’eux-mêmes. Quand les Lakers y vont avec une combinaison plus physique avec Davis, Dwight Howard et DeAndre Jordan, ceux-ci ont un différentiel de -36 en 180 minutes de jeu.

Hollinger mentionne également que l’usage d’un seul big (Davis) amène Russell Westbrook à un plus haut niveau. De plus, on l’a déjà vu débuter des saisons de manière difficile, avant de prendre sa vitesse de croisière à mesure que la saison avance.

Par-dessus tout, l’auteur affirme que les Lakers auront besoin de Davis en pleine possession de ses moyens plus que jamais. Pour lui, le mythe selon lequel LeBron James est la locomotive de l’organisation et Anthony Davis l’homme de seconde main est maintenant faux. Il affirme qu’en réalité, c’est carrément le contraire, et que c’est pour de mieux.

Image par défaut
Pierre-Olivier Poulin
Publications: 225