Damian Lillard voudrait Ben Simmons à Portland

Une sonde journalistique approfondie chez les Trail Blazers, dans le sillage du congédiement du directeur général Neil Olshey, a permis à Shams Charania et Sam Amick de The Athletic de mettre en lumière le désir de Damian Lillard de voir Ben Simmons débarquer à Portland.

Plusieurs sources ont confirmé à The Athletic un bruit qui courait à travers le circuit depuis quelques temps : Lillard souhaiterait bel et bien jouer au basketball avec Ben Simmons. Sous Olshey, les Blazers auraient même eu des discussions à cet effet, mettant sur pied la structure hypothétique de la réalisation d’un tel projet.

Toujours en période de semi-transition, Portland est à court de réponses. Le nouvel entraîneur-chef du club a même tenté de réveiller sa troupe en critiquant publiquement ses titulaires, mais en vain. Le prochain move pour cette franchise en déroute est loin d’être évident.

De plus, il y aurait progressivement plus d’eau dans le gaz au sein du vestiaire des Trail Blazers, qui présentent désormais une fiche de 11 victoires et 13 défaites – bonne pour une 10e place au classement.

À titre de note, les difficultés défensives de cette formation se poursuivent de plus belle sous un nouveau coach; la cote défensive du club est la pire du circuit, après qu’elle fût au 29e et 28e rang au terme des deux dernières campagnes, respectivement.

« Damian Lillard est de plus en plus frustré avec le jeu des Blazers et une tension croissante semble exister entre les joueurs et l’entraîneur-chef Chauncey Billups. »

The Athletic, via Shams Charania et Sam Amick

Alors que John Hollinger, collègue émérite de Charania et Amick, croit qu’une transaction impliquant Lillard et Simmons serait possiblement une option plus viable en date d’aujourd’hui que de continuer avec cette présente édition des Blazers, nous apprenons que la proposition des 76ers dans ces pourparlers était toute autre.

Toujours selon The Athletic, Philly aurait voulu envoyer Simmons vers l’Oregon, en retour de CJ McCollum, plusieurs choix au repêchage et plusieurs permutations de choix – offre que Neil Olshey et son état-major auraient refusée. Avec l’ère controversée d’Olshey maintenant dans le rétroviseur, le DG par intérim Joe Cronin serait-il plus enclin à poursuivre les discussions avec Daryl Morey?


Il faut se rappeler ici que chaque geste que pose Portland est effectué avec le bonheur et la satisfaction de leur pierre angulaire, Damian Lillard, en tête. La NBA est une ligue menée par les vedettes, et malgré les vœux de loyauté de cette étoile qui fait vibrer la Rip City depuis presque une décennie, les rumeurs de mécontentement à son égard pourraient signifier une demande d’échange imminente.

Même au centre de cette tempête que causent les performances de l’équipe et l’angoisse liée à l’enquête sur Olshey au fil des dernières semaines, il en demeure que Dame représente la plus grande préoccupation de cette concession. Après tout, il a été sélectionné dans la hiérarchie des 75 plus grands joueurs de l’histoire par la ligue.

À tout ce brouhaha s’ajoute également une blessure abdominale qui suit le numéro 0 depuis son parcours à Tokyo vers une médaille d’or avec l’équipe américaine, qui pourrait le garder à l’écart pour encore quelques temps (il sera réévalué cette fin de semaine). CJ McCollum a aussi été victime d’une blessure (côtes) lorsque les Blazers ont laissé Boston marquer 145 points samedi dans un dur revers, ce qui n’a pas bonne augure pour le futur proche du collectif.

Voici où entre Ben Simmons, lui aussi noyau d’un ouragan de rumeurs depuis longtemps. Sa défensive hors pair et ses habiletés de fabricant de jeu viendraient théoriquement se marier à merveille avec les talents de Lillard. Ce dernier pourrait enfin retrouver l’efficacité au tir qui lui est propre, tout en reléguant certaines responsabilités offensives à Ben.

Toutefois, l’adaptation de Simmons à Portland est tout sauf garantie; le point guard de 6 pieds, 10 pouces n’a pas touché aux parquets depuis le printemps dernier et s’est mérité l’antipathie de la plupart des bases partisanes à travers la NBA par son refus bien documenté de jouer pour les Sixers.

Si on en croit l’investigation de The Athletic, Dame D.O.L.L.A. ne serait pas l’un de ces détracteurs qui rient à l’idée de quelconque transaction pour Ben Simmons. Or, il faut prendre ces rapports avec un énorme grain de sel, puisque rien n’est sorti directement de la bouche de Lillard à ce sujet, encore.

Le superstar des Trail Blazers a d’ailleurs partagé cette opinion sur Twitter lundi, niant indirectement la véracité de ces faits.

« Ces mother-f***ers aiment beaucoup trop le drame. »

À suivre.

Image par défaut
Liam Houde
Liam a gradué en journalisme au Collège La Cité, à Ottawa. Il aime marier son amour de la rédaction avec sa passion pour le basketball et son objectif est de faire du Québec un endroit où ce sport est un élément clé de la culture.
Publications: 1053