Harden et Westbrook ont des statistiques pratiquement identiques

Il y a à peine deux ans, alors que ça semble être il y a une éternité, James Harden et Russell Westbrook étaient coéquipiers chez les Rockets de Houston. Les deux récents MVP ont partagé le terrain l’espace d’une saison, avant d’emprunter chacun leur chemin respectif.

Aujourd’hui, alors qu’un quart de la saison 2021-2022 est écoulé, les deux vedettes proposent un rendement pratiquement identique l’un de l’autre. Il suffit de regarder les statistiques pour s’en rendre compte.

Évidemment, les chiffres ne sont pas exactement les mêmes. Ça ne les empêche pas de se situer extrêmement près l’un de l’autre. Que ce soit Harden ou Westbrook, les deux mènent par très peu lorsqu’ils ont l’avance dans une certaine catégorie.

Si le garde étoile des Nets a le dessus pour les points et les passes, celui des Lakers l’emporte pour les rebonds et le pourcentage de réussite aux tirs.

Comme ces deux joueurs sont souvent comparés et que leurs statistiques générales se ressemblent particulièrement cette année, il est facile pour l’amateur moyen de les classer à valeur égale.

Ce serait toutefois d’oublier des composantes faisant partie intégrante de la situation. Il y en a deux.

D’abord, Harden obtient ces chiffres en tant que deuxième option à Brooklyn, derrière Kevin Durant, qui est actuellement dans la conversation pour obtenir son second titre de MVP en carrière. Westbrook, de son côté, évolue derrière LeBron James et Anthony Davis. On peut le considérer comme une troisième option, ce qui ajoute de la valeur à ce qu’il fait.

Ce qui vient jouer en sa défaveur, par contre, c’est le succès collectif. Avec une fiche neutre de 12-12, Los Angeles occupe seulement le huitième rang dans l’Ouest. C’est particulièrement décevant pour une équipe aussi puissante sur papier.

Les Nets, quant à eux, s’amusent dans l’Est. Leur dossier de 16-7 leur accorde le tout premier rang de la conférence.

C’est donc deux poids, deux mesures. Mais dans l’ensemble, malgré les chiffres similaires, on peut mieux dire que Harden apporte plus à son club que Westbrook que le contraire.

Image par défaut
William Thériault
William est un véritable passionné d'actualité et d'information. Rêveur se démenant au quotidien, il a le journalisme pour vocation. Le sport, c'est son amour de jeunesse.
Publications: 884