Les Celtics sans réponse face aux Lakers

Le Big 3 des Lakers de Los Angeles fonctionnait à plein régime mardi soir dans son combat face à une franchise familière; ils l’emportent 102-117 à domicile contre les Celtics de Boston. Les deux rivaux historiques se sont livré un excellent duel, mais les visiteurs manquaient tout simplement de force de frappe afin de rivaliser avec la combinaison en pleine santé de LeBron James, Anthony Davis et Russell Westbrook.

Sans doute, il s’agissait hier du meilleur match où les trois vedettes du club étaient de la partie. En 2021-2022, le trio a joué un total de 182 minutes ensemble, ce qui est surprenant considérant les blessures, suspensions et cas de COVID-19 qui ont mis des bâtons dans les roues de ce Big 3 – particulièrement LeBron James qui n’a vu les parquets que pour 13 rencontres cette année.

À travers 12 matchs où les trois superstars étaient disponibles pour L.A., l’alignement incluant aussi DeAndre Jordan et Kent Bazemore a été le plus productif avec 103 points, 45 rebonds et 23 passes. Ils présentent toutefois une cote de -16, tandis qu’un groupe incluant Russell Westbrook, Wayne Ellington, Malik Monk, Anthony Davis et Dwight Howard a la meilleure valeur ajoutée de ce que les Lakers ont tenté cette saison avec un +22, en seulement 14 minutes de jeu, cependant.

L’entraîneur-chef Frank Vogel qui disposait de toutes ses pièces hier sauf Trevor Ariza et Kendrick Nunn faisait confiance à Avery Bradley et Talen Horton-Tucker pour compléter son 5 partant, offrant seulement 12 et 3 minutes à Howard et Bazemore, respectivement, en ignorant complètement Jordan.

Néanmoins, ses effectifs de plus petite taille ont plus que bien fait face à Boston alors que la troupe de Vogel dominait tout de même au rebond, 51 à 34. Idem pour les points dans la clé où les Lakers en inscrivaient 66, contre seulement 42, en plus d’un contraste de 18 contre 6 pour les points de seconde chance (après 13 rebonds offensifs).

À titre comparatif, seuls James, Davis et Westbrook marquaient plus de paniers sous l’anneau que l’entièreté de l’effectif adverse. Il s’agissait définitivement d’une victoire signature pour ce groupe.

AD a terminé sa soirée de travail avec 17 points, 16 rebonds, 3 passes, 2 vols, 2 contres et un rendement de 7/13. Sa contribution sur toute la ligne était instrumentale au gain des siens, lui qui faisait face à de bons intérieurs en Al Horford et Robert Williams. Ces derniers avaient droit à 30 et 24 minutes, respectivement; ils ont été limités à seulement 20 points et 12 rebonds, au total.

Westbrook était resplendissant lui aussi, alors qu’il poursuivait sur sa lancée d’excellence en ajoutant 24 points et 11 assistances au tableau, le tout sur un taux de conversion de 56.3%. Le Brodie s’est définitivement ressaisi après une amorce de campagne moins qu’impressionnante et enregistre désormais en moyenne 23.5 PTS, 6.9 REB, 8.9 AST et 50% au tir à travers ses huit derniers matchs.

Au fil de cette période, son apport personnel représente d’ailleurs une cote de +39 : la meilleure marque de tout titulaire des Lakers cette année.

Il a même ponctué un 3e quart-temps de 15 points de ce dunk hier soir, au Staples Center :

Or, la star du show pour la formation d’Hollywood venait sous la forme d’un certain LeBron James. Le King qui soufflera ses 37 bougies ce mois-ci s’illustrait de 30 points, 4 rebonds, 5 passes décisives et une conversion de 68.4% de tous ses lancers. Depuis le 24 novembre, James maintient un rythme de 31.0 PTS, 6.4 REB et 7.4 AST par soir sur un rendement de 49%.

Ses efforts défensifs toutefois étaient insuffisants dans l’objectif de freiner les ardeurs de Jayson Tatum chez l’adversaire. Le small forward étoile des Celtics a connu un bon match de 34 points et 8 rebonds, lui qui convertissait 59.1% de ses tentatives et mettait cinq bombes à 3 points. Malheureusement pour le collectif d’Ime Udoka, personne d’autre ne dépassait la barre des 13 points sur l’engagement.

Avec quatre défaites en sept rencontres pour cette édition des C’s, qui glisse désormais jusqu’au 10e rang de sa conférence, l’absence de Jaylen Brown se fait sentir. Ils auront la chance de se reprendre contre la deuxième équipe de Los Angeles ce soir, mercredi le 8 décembre, avant de rejoindre Phoenix pour conclure cette escapade à l’étranger.

Les Lakers visiteront l’enceinte du FedEx Forum jeudi soir, pour croiser le fer avec Memphis à 20h00. LeBron et sa bande sont à seulement un match et demie de rejoindre les Grizzlies au 4e rang de l’Ouest, merci à une fiche de 13-12.

Image par défaut
Liam Houde
Liam a gradué en journalisme au Collège La Cité, à Ottawa. Il aime marier son amour de la rédaction avec sa passion pour le basketball et son objectif est de faire du Québec un endroit où ce sport est un élément clé de la culture.
Publications: 1045