Les Grizzlies ne perdent presque plus grâce à leur défense de fer

Lorsqu’on a su que Ja Morant allait s’absenter pour quelques semaines, on se demandait si les Grizzlies de Memphis allaient tenir le coup à long terme. Non seulement ils réussissent à enchaîner les victoires de manière constante, mais ils le font à l’aide d’une défense qui ne laissent que des miettes.

Malgré sa défaite contre les Trail Blazers de Portland, aujourd’hui, Memphis connait un sacré séquence par les temps qui courent, lui qui a remporté 10 de ses 12 dernières sorties.

Or, ce n’est pas juste le fait de gagner qui impressionne. Lors de ses 12 dernières parties, la troupe de Taylor Jenkins a accordé moins de 100 points à l’adversaire six fois. Une performance qui comprend le match du 2 décembre où Memphis avais démoli le pauvre Thunder d’Oklahoma City 152-79.

L’adversaire a tellement de la difficulté à inscrire des points contre la formation du Tennessee, elle parvient qu’à inscrire seulement 98,5 points par 100 possessions depuis le 28 novembre. Et dire que ce nombre atteignait 97,4 avant la rencontre face à Portland.

Avec un tel defensive rating, Memphis peut se vanter d’être parmi l’élite de la NBA dans ce qu’on appelle l’ère du tir de trois points (depuis 1980). Seuls 19 équipes en 41 ans ont réussi à avoir un ratio défensif sous 98,5. Les Spurs de San Antonio de 2003-2004 détiennent la meilleure marque à ce chapitre depuis 1980, avec 94,1 points accordés par 100 possessions.

Dans une époque où l’offensive est si avancée, l’exploit des Grizzlies est tout simplement impressionnant.

Image par défaut
Pierre-Olivier Poulin
Publications: 260