Atlanta donne une chance à Lance Stephenson

Lors de la journée d’hier, le collègue William Thériault écrivait que Lance Stephenson méritait de revenir dans la NBA après avoir connu de bons moments dans la G League. On ignore s’il avait une boule de cristal à portée de main ou des informations confidentielles sur lui, mais Stephenson obtient maintenant une véritable chance de se faire valoir avec une équipe.

Membre du Gold de Grand Rapids, Stephenson a obtenu un contrat d’une dizaine de jours de la part des Hawks d’Atlanta, qui ont eux aussi utilisé la règle de hardship exemption, car la liste de réguliers absents (Capela, Young, Bogdanovic, Gallinari, etc.) est trop longue.

À noter qu’il s’agit de la troisième fois que le New-Yorkais d’origine sera lié à Nate McMillan, après des passages communs avec les Pacers de l’Indiana; ce qui signifie que le joueur aura peut-être la chance de se faire valoir à la télévision nationale, lui qui devrait être en uniforme contre les Knicks lors de la journée de Noël.

Ayant joué son dernier match dans la NBA en 2018-2019 avec les Lakers de Los Angeles, le joueur de 31 ans et ancien des Bearcats de l’Université de Cincinnati compilait des moyennes de 19.7 PTS, 8.1 REB et 3.9 AST sous les ordres de Jason Terry.

Image par défaut
Pierre-Olivier Poulin
Publications: 260