Paul George absent pour au moins quelques semaines

Une dure nouvelle assaille les Clippers alors qu’un verdict tombe sur la blessure de Paul George; la vedette de l’équipe devra s’absenter pour au moins trois à quatre semaines à la suite d’une déchirure de ligament au coude droit. Il sera réévalué par des professionnels à ce moment.

À titre de rappel, le small forward s’était blessé à ce même coude le 6 décembre dernier, avant d’effectuer une réhabilitation longue de deux semaines. Il n’a eu la chance de disputer que deux rencontres, face aux Spurs de San Antonio et aux Kings de Sacramento, précédant la déchirure.

Avec un mal de cette importance à un muscle comme le « ligament collatéral ulnaire », les chances que George retrouve les parquets d’ici un mois sont très minces. Force est d’admettre que l’organisation des Clippers pourrait la jouer prudemment avec leur superstar, en l’absence également de Kawhi Leonard, ce qui pourrait requérir beaucoup de patience de la part des partisans de Clippernation.

C’est bien dommage, PG-13 connaissait un autre calendrier régulier exceptionnel avant de tomber, et obtiendra possiblement une mention d’All-Star, malgré la période de convalescence qui l’attend. Cette année, il ne serait d’ailleurs pas complètement faux d’affirmer que le vétéran mériterait une place parmi l’alignement partant de sa conférence au Match des étoiles.

Le tout arrive à un bien mauvais moment pour les Clippers, qui se fiaient sur George à chaque soir pour une bonne part de leurs paniers totaux, au son de 24.7 PTS par match, qui représente sa meilleure moyenne personnelle depuis 2018-2019. À titre de note, George s’était démarqué comme troisième homme dans la course au titre de MVP cette année-là.

Parmi les joueurs actuellement disponibles pour la deuxième franchise hollywoodienne, le franc tireur Luke Kennard est prochain sur la liste des points marqués par joute, avec une moyenne de 11.6.

Avec une précieuse 5e place au sein du tableau de l’Ouest, les Clips ont tout à perdre avec PG sur les lignes de côté. Sans doute, les Nuggets, Lakers, Mavericks et Timberwolves – tous à un match et demie ou moins des Clippers – sont prêts à sauter sur l’opportunité de devancer L.A. dès qu’elle se présentera.

Maintenant, la troupe de Ty Lue doit opérer sans les apports de Leonard et George, en plus de manquer temporairement la production et l’intensité identitaire que procurent Nicolas Batum, Reggie Jackson, Marcus Morris et Isaiah Hartenstein.

Le défi qui se présente à l’horizon en est un de taille – et on ne bénéficie pas d’un excellent momentum non plus du côté des Clippers, puisqu’on est perdants de quatre de nos cinq derniers. Les principaux intéressés qui dépendent désormais de Terance Mann, Luke Kennard, Eric Bledsoe et Ivica Zubac croiseront le fer avec les Nets de Brooklyn ce soir, le 27 décembre, à 22h30.

Image par défaut
Liam Houde
Liam a gradué en journalisme au Collège La Cité, à Ottawa. Il aime marier son amour de la rédaction avec sa passion pour le basketball et son objectif est de faire du Québec un endroit où ce sport est un élément clé de la culture.
Publications: 1045