La saison de Ricky Rubio est terminée

Victime d’une déchirure au ligament croisé antérieur de son genou gauche, le vétéran des Cavaliers de Cleveland Ricky Rubio doit mettre un terme à l’une de ses meilleures saisons en carrière. 

Le meneur de jeu s’est blessé mardi soir, alors que les Cavaliers visitaient les Pelicans de la Nouvelle-Orléans. En se dirigeant près de l’anneau, Rubio a chuté de façon inquiétante. 

À sa saison recrue avec les Timberwolves du Minnesota, en 2012, l’Espagnol avait subi la même blessure au genou.

Il s’agit d’une perte considérable pour les surprenants Cavaliers (20-14). Rubio termine sa première campagne à Cleveland avec une moyenne de 13.1 points par match, égalant son record personnel. Avant de se blesser mardi, il connaissait l’un de ses meilleurs matchs de la saison (27 points, 13 rebonds et 9 aides). 

Il jouait un rôle accru chez les Cavs en l’absence de Collin Sexton, qui a lui aussi dû mettre fin à sa saison en novembre. Rubio a connu ses meilleurs moments lorsque jumelé avec Darius Garland. Le duo d’arrières est celui dont le coefficient d’efficacité nette (+16.1) est le plus élevé de la NBA parmi ceux ayant partagé le terrain pendant plus de 500 minutes cette saison.

Acquis des Timberwolves au dernier repêchage, Rubio écoule la dernière des trois années de son contrat actuel, qui lui rapporte un total de 51 millions de dollars américains. Une blessure majeure risque d’ombrager son excellente campagne 2021-22 lorsque viendra le temps de magasiner une nouvelle entente. 

Présentement au cinquième rang dans l’Est, les Cavaliers devront trouver un moyen de demeurer la tête hors de l’eau avec un backcourt diminué. Darius Garland, placé mardi sur la liste COVID-19 de la NBA, manque aussi à l’appel. Sur l’unité partante, Isaac Okoro devrait finir la saison en tant qu’arrière. Le Canadien Kevin Pangos pourrait être l’un des grands bénéficiaires de la blessure à Rubio, en se taillant une place sur la deuxième unité de l’équipe.

Image par défaut
Gabriel Duhamel
Publications: 81