Fred VanVleet au Match des étoiles, pourquoi pas?

Le meneur de jeu des Raptors de Toronto a ponctué la victoire des siens, mardi soir, d’une récolte de 33 points, 7 assistances et 2 vols de ballon, afin de mener tous les marqueurs de la joute. Fred VanVleet a également accompli le tout sur une rendement total de 52% du terrain et de 50% (7/14) au périmètre, permettant le gain face aux Spurs de San Antonio au compte de 104-129. Après quelques soirées flamboyantes consécutives et la fin de semaine du Match des étoiles qui approche, il est venu l’heure de se pencher sur une question intéressante. VanVleet mérite-t-il sa première mention All-Star en carrière?

À tout le moins, son coéquipier et recrue Justin Champagnie qui obtient de plus en plus la confiance de son entraîneur-chef y croit, lui.

Justin Champagnie au sujet de Fred VanVleet : « All-Star. Ce qu’il accomplit est incroyable. […] Il met sur pieds un spectacle pour tous prouvant qu’il mérite d’être All-Star. Moi, personnellement, sans être biaisé, je crois qu’il le mérite. Il fait son truc et c’est agréable à regarder. »

Le coach du club depuis 2018-2019 – adjoint à Toronto depuis 2013 – qui a vu grandir Freddy à travers sa carrière lui accorde également son vote de confiance. Selon Nick Nurse, il ne manque qu’une chose pour faire de son point guard un participant au Match des étoiles.

« Nous devons grimper au classement un peu, je pense que cela en fait partie et si nous y arrivons il sera certainement méritant. […] Nous savons ce qu’il apporte. Il procure un esprit gagnant, du leadership, des paniers, il est un très bon défenseur. Alors il se doit être en considération. »

Nick Nurse à propos de Fred VanVleet et ses chances de devenir All-Star

Si Champagnie et Nurse sont suffisamment près de la situation pour avoir une opinion valable sur le sujet, leur vote ne vaut pas plus que le vôtre ou le miens – à moins que le coach champion des Raptors n’obtienne une place parmi l’équipe d’entraîneurs étoiles de l’Est cette année, ce qui est peu probable.

Ce qui soutient davantage la candidature de FVV, toutefois, sont ses statistiques individuelles en 2021-2022. Le meneur de 6 pieds, 1 pouce présente une amélioration sur toute la ligne à titre nouvellement acquis de leader et point guard titulaire, après le départ de Kyle Lowry.

Il maintient en moyenne 21.3 PTS, 4.9 REB, 6.7 AST, 1.6 STL et 3.6 tirs à 3 points convertis par rencontre à sa sixième saison; toutes ces marques représentent des sommets en carrière pour Fred. Il est d’ailleurs troisième du circuit au chapitre des triplés réussis par rencontre derrière Stephen Curry (5.3) et Buddy Hield (3.7).

De plus, VanVleet est tout premier dans la NBA pour le nombre de minutes de jeu par soir, à 37.5 de moyenne, ce qui le place tout juste devant LeBron James, Kevin Durant, Jayson Tatum et James Harden, qui complètent le topo. Il ne gaspille pas une seule de ces minutes et présente même un taux de conversion total de 44.1% au tir, de 40.5% de l’arche et de 58.5% de true shooting : c’est de loin sa campagne la plus efficace à vie.

Or, comme l’a indiqué Nick Nurse, une fiche de 17-17 et un 9e rang au classement de leur conférence ne justifient pas que les Raptors devraient avoir un représentant au Match des étoiles. Plusieurs formations connaissant plus de succès méritent davantage d’envoyer l’un des leurs à Cleveland, le 20 février prochain.

Les Bulls, les Nets, les Bucks, le Heat, les 76ers, les Wizards, les Hornets et, justement, les Cavaliers de Cleveland ont tous de meilleurs bilans et leurs propres guards dignes d’une mention d’All-Star cette année. La compétition est rude de ce côté du tableau.

Pourtant, Steady Freddy n’est pas à blâmer pour les quelques difficultés de la franchise canadienne à travers ce présent calendrier régulier. Si la pandémie de la COVID-19 est à pointer du doigt comme coupable pour plusieurs des récents revers, on peut faire de même en direction du numéro 23 des Raptors en ce qui a trait aux victoires.

Selon StatMuse, les Raptors marquent 5.9 points de plus que leurs adversaires par 100 possessions, lorsque Fred VanVleet est sur les parquets. Lorsqu’il est sur le banc, ses collègues se font écraser par une marge de 14.6 points additionnels par 100 possessions. Il s’agit d’une différence de 20.5 points… la deuxième plus large de la ligue à ce niveau, après le MVP en titre Nikola Jokic.

Si on observe simplement sa cote +/- au fil des cinq derniers affrontements des Torontois où FVV participait (4-1), on constate une disparité toute aussi fulgurante. Les Raptors étaient à +79 avec VanVleet et -14 sans lui, à travers cette fenêtre.

Si le chapeau de joueur le plus utile des Raps était porté par quelqu’un de différent presque chaque match depuis le départ de Kawhi Leonard, il n’y a aucune question à y avoir cette année. Donnons à Freddy le respect qu’il mérite.

Vous pouvez voter pour les alignements partants du prochain Match des étoiles au lien suivant. Il vous est possible de le faire chaque jour jusqu’au 22 janvier.

Image par défaut
Liam Houde
Liam a gradué en journalisme au Collège La Cité, à Ottawa. Il aime marier son amour de la rédaction avec sa passion pour le basketball et son objectif est de faire du Québec un endroit où ce sport est un élément clé de la culture.
Publications: 1053