Certains joueurs des Pacers font monter leur valeur pour le futur

Alors que les Pacers de l’Indiana devraient enclencher une éventuelle vente de feu pour reconstruire leur alignement, certaines de leurs pièces de vente continuent de faire monter leur valeur, à la grande satisfaction du directeur général Kevin Pritchard.

Face au puissant Jazz de l’Utah, Indiana s’est permis une grosse victoire de 125-113. Chez les vainqueurs, Domantas Sabonis a explosé pour son meilleur match de la saison. En plus d’établir un sommet en carrière avec 41 points, le pivot américain de descendance lithuanienne l’a fait avec un taux de réussite 81,8% (18/22) en 38 minutes de jeu.

En progression depuis l’année dernière dans plusieurs statistiques avancées, Sabonis se doute peut-être que son séjour en Indiana tirera à sa fin d’ici les prochains mois ou les prochaines semaines. Toutefois, c’est clair que ce genre de rendement avec autant de responsabilités le rendra attirant sur le marché des échanges.

Un autre qui pourrait aider la cause de Pritchard est Lance Stephenson. En feu lors de son premier match depuis son retour avec l’équipe, le vétéran a encore une fois bien fait avec 16 points et 14 passes en 29 minutes. Stephenson a également maintenu le meilleur différentiel de son équipe lors du duel contre le Jazz (+14).

Installés au 13e rang dans l’Est, les Pacers auront besoin d’un miracle pour accéder aux séries éliminatoires. N’ayant gagné aucune ronde depuis 2015, l’Indiana pourrait installer une première grosse brique au prochain repêchage.

Image par défaut
Pierre-Olivier Poulin
Publications: 257