Recrue de l’année: Cade Cunningham n’a pas dit son dernier mot

Même si la course vers le titre de recrue de l’année semblait être limitée à deux noms (Evan Mobley et Scottie Barnes) dans les premiers mois de la saison, le premier choix du repêchage Cade Cunningham s’est récemment inséré dans la conversation et continue de renforcer sa candidature d’un match à l’autre.

Lundi soir, le meneur des Pistons a établi un sommet personnel de 29 points et a permis aux siens de vaincre le Jazz à domicile par la marque finale de 126-116. L’athlète de 20 ans a aussi enregistré 8 passes décisives, 2 interceptions et 2 contres.

La recrue a aidé son club à compléter une remontée spectaculaire. Dans la première demie de la rencontre, Utah avait créé un écart de 22 points. De plus, Cade avait commencé sa soirée en ratant ses quatre premiers tirs tentés. 

Lors du troisième quart, le numéro 2 a pris le dessus sur ses adversaires en marquant 18 points. Tout au long de la soirée, le jeune joueur a inscrit ses points autant à l’intérieur qu’à l’extérieur de la peinture, démontrant sa polyvalence sur le terrain.

Les hommes de Dwane Casey possèdent maintenant une fiche de 9 victoires et 30 défaites pour leur campagne 2021-2022, ce qui est très mauvais en soi. Toutefois, ils ont très bien entamé l’année 2022 avec 4 victoires (dont une contre les champions en titre, les Bucks de Milwaukee) en 6 matchs disputés. 

Le coéquipier de Cunningham Saddiq Bey a lui aussi très bien joué en inscrivant ses propres 29 points.

Avant hier soir, Detroit n’avait pas battu Utah depuis 2016.

L’absence de Gobert

Pour la troupe de Quin Snyder, il s’agit d’une troisième défaite de suite. L’absence de Rudy Gobert (protocoles COVID) se fait grandement ressentir, surtout défensivement. L’équipe possède la 12e meilleure cote défensive de la ligue cette saison (108.5), mais vient d’encaisser plus de 120 points dans trois parties consécutives sans son pivot titulaire.

Image par défaut
Dominic Gildener
Dominic étudie en journalisme à l'Université de Montréal. Il est passionné par la NBA depuis l'âge de 10 ans. À l'aide de sa plume, il souhaite partager cette passion avec le public. Il se dit satisfait de voir la popularité du basketball augmenter au Québec.
Publications: 229