Giannis et les Bucks anéantissent les Warriors

Publié le 14 janvier 2022 par Liam Houde

Giannis Antetokounmpo et les Bucks n'ont fait qu'une bouchée des Warriors de Golden State jeudi soir au compte de 99-118 à Milwaukee. Le Greek Freak, qui agissait à titre de meneur de jeu titulaire pour amorcer la soirée, a signé la joute d'un triple-double hautement efficace pour mener les siens vers un 27e gain en 44 rencontres.

Le plus impressionnant avec la prestation de Giannis, c'est qu'il a accompli le tout en seulement 30 minutes de jeu, puisque les Bucks ont su bâtir une priorité importante suffisamment tôt dans la deuxième demie pour lui accorder du repos.

En une demi-heure sur le parquet, Antetokounmpo a enregistré 30 points, 12 rebonds, 11 mentions d'aide et 3 contres, ce qui lui vaut le premier triple-double d'au moins 30 points en autant de temps, depuis 40 ans… Il a également fait mouche à 11 de ses 17 tentatives au tir.

L'avance de 77-38 après deux quart-temps était notamment due à sa production personnelle, certes, mais Bobby Portis (20 points), Grayson Allen (15 points) et Khris Middleton (23 points) ont tous mis la main à la pâte, en l'absence de Jrue Holiday. L'unité de Mike Budenholzer a même frappé le mille à 18 reprises de la ligne des 3 points, sur un rendement de 43%, durant le match.

Il s'agissait sans doute d'un effort collectif pour les champions en titre, eux qui décochaient tous leurs tirs avec un taux d'efficacité de 51%, contre seulement 34% chez les adversaires. Le troisième match depuis le retour de Klay Thompson a donc été ruiné par l'impressionnant effort bidirectionnel des Bucks, soutenu également par 54 rebonds, 40 points dans la clé et 19 points en transition, pour créer une avance de 39 points à son apogée.

Décidément, l'absence de Draymond Green s'est fait sentir dans la zone défensive des Warriors. Or, Stephen Curry n'a pas connu une très bonne soirée, lui qui vit encore sa séquence difficile au tir qui perdure depuis quelques semaines. Le point guard n'a ajouté que 12 points au tableau, sur une conversion de 36%.

L'équipe au deuxième meilleur dossier de l'association de l'Ouest était simplement méconnaissable sans son pilier défensif, alors qu'ell ne parvenait pas à contrer le grand Giannis Antetokounmpo. La qualité de l'offensive jeudi, toutefois, était inexcusable. Personne outre Andrew Wiggins n'est parvenu à empocher 16 points ou plus.

Cette édition des Dubs qui est entrevue comme l'une des formations favorites au titre ne peut simplement pas se permettre d'autres revers aussi salés à l'avenir : il y aura des ajustements à faire du côté de Steve Kerr et son équipe d'entraîneurs.

Le prochain défi de Golden State en est un de taille, puisqu'ils visiteront les Bulls à Chicago vendredi soir à 19h30.

Partage

Par Liam Houde

Liam a gradué en journalisme au Collège La Cité, à Ottawa. Il aime marier son amour de la rédaction avec sa passion pour le basketball et son objectif est de faire du Québec un endroit où ce sport est un élément clé de la culture.

1 2 3 14

Nos partenaires

Attitude Football
Passion MLB
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram