Howard explique les problèmes de la saison 2012-2013

Publié le 25 septembre 2019 par Charles Fontaine

Dwight Howard en sera à son 2e passage à Los Angeles cette année. Sa seule saison avec les Lakers était en 2012-2013. Elle était très attendue, mais peu concluante. On s’attendait à une saison incroyable de l’équipe qui réunissait en plus de Howard, Kobe Bryant, Pau Gasol et Steve Nash. En entrevue avec Shams Charania, le centre vétéran explique les problématiques de l’époque.

Il a été échangé par le Magic en 2012 et voulait prouver à tout le monde qu’il aimait jouer à LA et qu’il était l’un des meilleurs joueurs.

« Eh bien, je pense simplement qu'il y avait deux gros problèmes. Les blessures et l’ego. Pour une équipe de basketball, ces deux choses peuvent faire la différence. Lorsque des membres importants de l’équipe se blessent, ça enlève ce que vous tentez d’accomplir.

Et puis, quand tout le monde n'est pas sur la même page à cause de son ego et de ce qui se passe avec des agents et des trucs du genre ... maintenant, tout le monde fait ses petites affaires seules. Mais quand vous prenez votre ego, laissez-le à la maison, jetez-le à la poubelle et venez au travail et faites votre travail, cela rend les choses beaucoup mieux. »

Howard s’est blessé cette saison-là. Il n’était pas à 100% pour revenir au jeu, mais certains de ses coéquipiers, comme Bryant, le poussaient à jouer dans la douleur. Cela à créer de la tension entre les deux. 

« Quand vous repensez à cette année, qu'auriez-vous fait de différent si vous étiez à nouveau dans cette position? », demande Charania à Howard.

« Qu'est-ce que j'aurais fait de différent? Je dirais d'attendre d'être en bonne santé, répond Howard. Je voulais tellement montrer à tout le monde que j'étais prêt à jouer, mais je n'étais pas à 100%. J'y suis allé et j'ai essayé de donner tout ce que j'avais, mais je voulais m'amuser à le faire. Je me suis dit: « Man, c’est L.A. Je joue pour les Lakers. Je ne suis pas sur le point de venir ici et avoir l'air méchant ou fou. J'essaie de venir ici et de m'amuser. »

Je n'aurais pas joué avant d’être 100%. Je devais rater toute la saison et revenir dans quatre ou cinq mois. Je n’aurais pas dû le faire, mais je voulais tellement gagner. 

L'autre partie ferait tout ce dont l'équipe aurait besoin, a déclaré Howard. Je pense, parfois, que vouloir être égoïste coûte à tout le monde dans l'équipe - pas seulement à moi-même. »

Cette campagne étrange des Lakers s’est terminée par une élimination en première ronde par les Spurs en quatre parties.

Partage

Par Charles Fontaine

  • Nos partenaires

    Attitude Football
    Passion MLB
    linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram