John Wall veut terminer ce qu'il a commencé à Washington

Publié le 04 août 2019 par Liam Houde

Depuis que John Wall a signé un contrat de 4 ans et de 171M$ avec les Wizards en 2018, beaucoup d'éléments ont changé dans le District de Columbia. John a subi une paire de blessures majeures, a dû s'absenter pour plusieurs matchs où Bradley Beal a pris sa place comme étoile de l'équipe et l'état-major du club a connu une reconstruction. Malgré tout, Wall souhaite revenir au jeu plus vif et plus souple que jamais afin d'aider son équipe du mieux que son corps lui permettra. La route sera cependant longue avant de pouvoir sortir les Wizards du trou dans lequel ils se retrouvent présentement.

Pendant sa convalescence, le point guard a participé à plusieurs événements caritatifs et culturels dans la région de la capitale américaine et dans sa ville d'origine de Raleigh en Caroline du Nord. Le meneur a même décidé de retourner à l'école. Il a visiblement beaucoup de temps libre et aime l'utiliser à bon escient avant de se concentrer sur une saison de la NBA mais la majorité de sa journées est consacrée à faire le nécessaire afin d'être prêt à remettre les pieds sur un parquet de la ligue. La dure entreprise n'est possible que grâce à l'aide d'entraîneurs, de médecins et d'une foule de spécialistes. Même avec tous ces efforts et une date de retour fixée près du mois de février 2020, la renaissance de John Wall pourrait ne pas avoir lieu avant la saison de 2020-2021.

Une chirurgie au tendon d'Achilles au courant de la dernière campagne a été la cause de cette mise en marge, puis une rupture du même tendon après avoir chuté dans sa propre maison a été le coup de grâce. John Wall n'est pas défait cependant, son souhait le plus cher est d'avoir la chance de se vêtir du maillot des Wizards de Washington à nouveau.

« Tout ce que je demande, c'est une opportunité de jouer et de faire mes preuves à nouveau. Si je me fait transigé avant d'avoir cette opportunité, je ne serai pas content. Je ne respecterais pas cette décision. Mais s'ils (Ted Leonsis, Zach Leonsis, Tommy Sheppard et l'organisation) m'offrent l'opportunité et je ne fais pas ce qu'ils veulent puis ils décident de prendre une direction opposée, je peux respecter cette décision à 1000%. » a avoué John Wall lors d'un entretien avec Michael Lee de The Athletic.

Ses désirs sont clairs et avec tous les malheurs qui se sont abattus sur lui, les partisans des Wiz ne peuvent qu'espérer que leur star soit de retour le plus rapidement possible pour compléter la paire de gardes resplendissants que l'équipe commençait à développer. Quelques rumeurs affirmaient cependant que John et Bradley Beal avaient des problèmes de cohabitation dans le backcourt et qu'une certaine friction se retrouvait entre les deux, à savoir qui devrait jouer le rôle d'alpha dans l'équipe. Le point guard de 28 ans nie chacune de ces rumeurs et affirme qu'il préfère être aux côtés de Beal.

« Je pense que nous avons besoin d'une autre chance. » avait-il à dire sur Bradley Beal et lui-même.

« Il (Bradley Beal) n'a pas besoin d'être dans l'ombre, je suis le visage de la franchise parce que, oui, j'étais ici avant lui, mais il est juste là. Il n'y a pas de John Wall sans Bradley Beal. Il n'y a pas de Bradley Beal sans John Wall. C'est aussi simple que ça. Je n'ai rien à cacher pour faire ces affirmations. Je suis un joueur de basketball talentueux. Nous n'accomplirons pas (nos buts) si nous ne sommes pas ensemble.

Il semble donc que même si plusieurs voyaient la combinaison des deux gardes comme un mariage impossible, le #2 des Wizards a un souhait particulier et son acolyte en fait partie.

Sans son meneur de jeu en uniforme, Beal a eu la chance de fleurir et d'être nommé comme All-Star dans l'Est pour deux années de suite. Il a solidifié son statut de joueur étoile dans la NBA en marquant une moyenne de 25.6 points par match en 2018-2019, ajoutant son nom au top 3, 4 ou 5 des meilleurs shooting guards de la NBA. Les analystes affirment que Beal a de supérieures performances quand John Wall n'est pas présent. C'était le cas pour plus de 91 joutes depuis 2017. Depuis, en deux années parsemées de blessures, John a moyenné 20 PTS, 9.2 AST, 3.6 REB et 1.5 STL en tirant de l'arche à 33.6%.

1 - Les Raptors soulèveront la bannière du championnat le 22 octobre:

https://twitter.com/RaptorsHQ/status/1158044097380343809

2 - Sindarius Thornwell signe avec les Cavs:

3 - Danilo Gallinari a subi une apendicite hier:

Partage

Par Liam Houde

Liam a gradué en journalisme au Collège La Cité, à Ottawa. Il aime marier son amour de la rédaction avec sa passion pour le basketball et son objectif est de faire du Québec un endroit où ce sport est un élément clé de la culture.

  • Nos partenaires

    Attitude Football
    Passion MLB
    linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram