Raptors-Pacers : La remontée n'est pas suffisante cette fois-ci

Publié le 24 décembre 2019 par Liam Houde

Pour compléter la deuxième moitié d'un calendrier double, les Raptors de Toronto (21-8) espèrent utiliser leur élan obtenu hier face aux Mavericks à bon escient. Ils visitent les Pacers de l'Indiana (20-10) au Bankers Life Fieldhouse qui seront sans leurs deux meilleurs arrières en Victor Oladipo et Malcolm Brogdon. Le deuxième a connu un lancement de campagne enflammé pour mener sa troupe au 6ème rang de l'association de l'Est.

Même si les Raptors sont les premiers à frapper, Myles Turner amorce la rencontre avec férocité près du panier, lui qui a vu le plus petit Anunoby se présenter comme défenseur.

Par la suite, les hôtes ont réussi à créer un écart de 10 points après 6 minutes de jeu, notamment à cause d'un nombre accru de fautes de la part des visiteurs.

Malgré quelques jeux défensifs impressionnants, la formation de Nick Nurse ne marque que 19 points au premier quart en accordant 30 de ceux-ci à l'adversaire.

Kyle Lowry nous donne des impressions de déjà vu des événements d'hier!

Au deuxième quart-temps, Serge Ibaka a servi de bougie d'allumage en marquant des paniers de façons variées à l'intérieur de l'arche. Néanmoins, Myles Turner et Jeremy Lamb permettent à leur club de riposter efficacement aux poussées de Toronto.

Une douzaine de minutes plutôt défensives des deux segments du terrain forment une joute de basketball serrée. Cependant, la demie se termine avec les Pacers en avance de 10 points, grâce à un total de 8 tirs à trois points réussis.

L'équipe a tiré de l'extérieur à 38% tandis que son opposant n'affichait qu'un faible pourcentage de 10% de l'arche. Les partisans d'Indianapolis peuvent remercier TJ Warren, une acquisition estivale qui en a apporté énormément aux Pacers cette année.

Le périmètre n'a pas été gardé de façon idéale avant la première moitié de joute et malheureusement pour les Raptors, la deuxième demie n'est pas amorcée adéquatement non plus. Myles Turner est trop confortable autour de la ligne de triplés avec un lent Serge Ibaka maintenant devant lui.

Heureusement, de jolis tirs extérieurs provenant de OG Anunoby et de Kyle Lowry gardent les champions dans la course. C'est ce qui permet de réduire l'écart à seulement 3 points à la moitié du 3ème quart.

Ensuite... Lowry s'est tout simplement enflammé avec 14 magnifiques points, dont 11 d'affilée. C'est la réponse qu'il offre à la foule suivant leurs cris clamant le mot « flopper ». Les champions de la NBA amorcent la dernière étape du combat avec 1 point de plus que les Pacers.

On joue un match très serré pour les premières minutes du quatrième. Les deux clés sont difficiles à pénétrer et on se contente de 3 points pour une bonne portion des possessions.

Alors que d'un côté TJ McConnell apporte une dangereuse dose d'énergie en sortie de banc, Kyle Lowry et Terrence Davis sont ceux à mener la charge pour les Raps.

Pour terminer la rencontre féroce entre deux des puissances de l'Est, chaque panier compte pour les deux effectifs. Six points cruciaux de TJ Warren et Aaron Holiday creusent un déficit de 2 points entre eux et les visiteurs alors que seulement 40 secondes sont affichées au cadran.

L'atmosphère de séries éliminatoires ne fait pas peur au meneur incontesté de Toronto, qui tente le tout pour le tout avec un tir gagnant buzzer-beater! Comme le ballon frappe le devant de l'anneau, nous avons droit à du temps supplémentaire au Bankers Life Fieldhouse. 107-107

La thématique de la période de prolongation: la ténacité. Chez les deux camps, on saute sur tous les ballons libres, on se précipite au rebond et on y va pour chaque bloc et vol disponible.

Malgré le leadership et plusieurs paniers de Kyle Lowry, le timing des tirs de l'arche des Pacers est parfait. Quelques trois points font exploser la foule de la part du jeune meneur Aaron Holiday et du gaillard Myles Turner.

Suivant ces points, l'Indiana l'échappe belle face à une troupe épuisée qui ne compte pas Pascal Siakam, Marc Gasol ou Norman Powell. Marque finale: 115-120 Pacers.

Joueur du match des Raptors : Kyle Lowry (30 PTS, 6 REB, 9 AST, 1 STL)

Joueur du match des Pacers : TJ Warren (24 PTS, 8 REB, 6 AST, 2 BLK)

Partage

Par Liam Houde

Liam a gradué en journalisme au Collège La Cité, à Ottawa. Il aime marier son amour de la rédaction avec sa passion pour le basketball et son objectif est de faire du Québec un endroit où ce sport est un élément clé de la culture.

Nos partenaires

Attitude Football
Passion MLB
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram