Top 10 des joueurs repêchés qui ont dépassé les attentes

Publié le 27 décembre 2019 par Nicolas Gaudet

Le repêchage de la NBA permet aux équipes de se procurer des joueurs peu connus en espérant qu'ils deviennent une pièce importante de leur effectif dans le futur. Voici un top 10 des joueurs qui ont surpassé les attentes.

À noter que la liste est subjective.

2010 - Hassan Whiteside (Kings)

Il a été repêché au 33e rang de l'encan de 2010. Lors de ses deux premières saisons, il n'a pas joué un haut total de minutes. Il a ensuite quitté la NBA pour aller jouer en Europe. Deux ans plus tard, le Heat lui donne une chance. Il ne la manque pas.

En 5 saisons avec le Heat de Miami, Whiteside a maintenu une moyenne de 14.1 PTS, 11.9 REB et 2.4 BLK. C'est excellent pour un joueur repêché en deuxième ronde.

2011 - Jimmy Butler (Bulls)

Repêché au 30e rang en 2011, les analystes ne voyaient rien de spécial en Butler. Il a été sans-abris pour une bonne partir de son adolescence, puis il a été recruté par un petit collège au Texas et un an plus tard Marquette le recrute.

Lors de ses 3 premières saisons à Chicago, Jimmy ne récolte que 8.9 PTS par match. Il explose par la suite en maintenant une moyenne de 21.7 PTS, 5.8 REB et 4.6 AST lors des 3 campagnes suivantes. Il a même remporté le trophée du joueur qui s'est le plus amélioré lors de la saison 2014-2015. Aujourd'hui il figure parmi l'élite du circuit.

2011 - Isaiah Thomas (Kings)

Il a été le dernier choix du repêchage de 2011, mais ça n'a pas empêché le petit meneur de jeu de devenir un excellent joueur. Lorsqu'il a été repêché, un seul journaliste est venu le voir. Il n'en fallait pas plus pour l'inspirer.

Lors de ses 3 premières saisons à Sacramento, IT a récolté une moyenne de 15.3 PTS par match. Par la suite, il prend la route pour Boston, où il devient un joueur étoile. Lors de son passage avec les Celtics, il a mis de l'avant les moyennes de 22.9 PTS, 5.5 AST et 1.0 STL par match.

2012 - Draymond Green (Warriors)

Peut-être le plus gros vol de la décennie. Repêché au 35e rang, Green a permis aux Warriors de remporter 3 Larry O'Brien. Il a gagné le titre de joueur défensif de l'année en 2016-2017. Le power forward à la vision incroyable a été nommé 5 fois sur une équipe défensive de la NBA.

Depuis le début de sa carrière, il maintient une moyenne de 9.1 PTS, 6.9 REB et 4.9 AST. En séries, il devient encore meilleur: 12.5 PTS, 10.1 REB, 8.5 AST, 1.5 BLK et 1.5 STL.

2012 - Kris Middleton (Pistons)

Il a été drafté au 39e rang. Après une première saison difficile avec les Pistons, où il affichait 6.1 PTS 1.7 REB et 1.0 AST moyens, il a été échangé aux Bucks en retour de Brandon Jennings. Un échange que les Pistons doivent regretter maintenant.

Depuis son arrivée à Milwaukee, Middleton maintient une moyenne de 16.4 PTS, 4.7 REB et 3.4 AST. L'an dernier, il a été invité au match des étoiles pour la première fois de sa carrière.

2013 - Rudy Gobert (Nuggets puis tout de suite échangé au Jazz)

Le Français a été repêché au 27e rang de l'encan de 2013. Après n'avoir joué que 45 matchs à sa première année, Gobert a vu son temps de jeu passer de 9.6 minutes par match à 26.3 minutes.

Depuis sa 2e saison dans la NBA, il obtient les statistiques de 12.4 PTS, 11.6 REB et 2.3 BLK. Il a remporté 2 titres de joueur défensif de l'année et il a figuré parmi l'équipe All-NBA à deux reprises.

2014 - Nikola Jokić (Nuggets)

Lorsqu'il a été repêché au 41e rang, le Serbe dormait paisiblement chez lui. Lors de son réveil, il a eu une belle surprise. Jokic est vu par plusieurs comme le meilleur big man de la ligue.

Depuis son entrée en NBA, Nikola Jokic maintient une moyenne de 16.4 PTS, 9.6 REB et 5.3 AST. L'an dernier, il s'est rendu au match des étoiles en se méritant une place au sein de la première équipe All-NBA.

2015 - Montrezl Harrell (Rockets)

Il a été repêché au 33e rang de l'encan de 2015. Il peut dire un gros merci aux Rockets de l'avoir échangé aux Clippers. Sa carrière a pris son envol tout de suite après la transaction.

Lors de ses 2 premières saisons avec les Rockets, Montrezl maintenait une moyenne de 6.9 PTS, 2.9 REB et 0.5 BLK. Depuis son arrivée avec les Clippers, les fans de la NBA ont pu découvrir le joueur. Il offre maintenant les moyennes de 13.9 PTS, 5.7 REB et 1.0 BLK par match.

2016 - Pascal Siakam (Raptors)

Repêché au 27e rang en 2016, les analystes de la NBA se demandaient à quoi les Raptors pensaient en allant chercher le Camerounais. Masai Uriji n'a jamais été inquiet de son choix. Siakam vient de remporter le titre du joueur s'étant le plus amélioré et il a aidé les Raps à remporter leur premier championnat.

Le power forward est devenu la pierre angulaire de l'équipe cette année. Il maintient une moyenne de 25.1 PTS, 8.0 REB et 3.6 AST. Certains le voient même remporter le titre de joueur le plus amélioré pour une deuxième année consécutive.

2016 - Malcolm Brogdon (Bucks)

Repêché au 36e rang du draft de 2016, Brogdon a surpris tout le monde lorsqu'il a été nommé recrue de l'année en 2016-2017. Il a fini la saison avec 10.2 PTS, 2.8 REB et 4.2 AST, tout en tirant à 40% du 3 points.

Il ne cesse d'augmenter sa production à chaque année. Il est passé de 10.2 PTS à 13.0 PTS à 15.6 PTS et cette année, il est à 18.3 PTS par match.

Partage

Par Nicolas Gaudet

Nicolas, grand passionné de sports, est étudiant au Cégep de Jonquière en ATM. Il fait ses premiers pas dans le monde du blog sportif en joignant l'équipe d'AlleyOop Québec.

Nos partenaires

Attitude Football
Passion MLB
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram