Anthony Edwards bat le record de franchise de tirs à 3 points

Publié le 16 décembre 2021 par Liam Houde

C'était soirée de célébration et de dépassement mercredi dans l'enceinte du Ball Arena de Denver, pour les visiteurs venus du Minnesota. Non seulement les Timberwolves ont-ils vaincu Nikola Jokic et les Nuggets de Denver au compte de 127-107, mais Anthony Edwards et Karl-Anthony Towns ont également signé cette rencontre de deux performances montres et de deux records tout aussi remarquables – qui mettent le nombre 10 à l'honneur.

Le jeune joueur de deuxième année et premier choix et dernier encan de la NBA, Anthony Edwards, fait des flammèches à titre de sophomore. Il bonifiait hier ses excellentes statistiques individuelles de 22.1 PTS, 5.8 REB, 1.6 STL et 36% du périmètre en moyenne avec une prestation de 38 points, 5 rebonds, 1 vol de ballon et une incroyable récolte de 10 bombes à 3 points réussies.

Son taux de conversion de 10/14 (71.4%) depuis l'arche ne représentait pas seulement sa meilleure performance au tir extérieur en carrière, mais aussi la plus importante de l'histoire de sa franchise. Jamais aucun joueur des Timberwolves du Minnesota n'avait enregistré 10 triplés ou plus dans un match, avant Edwards.

Il est aussi devenu le plus jeune joueur de tous les temps, tous clubs confondus, à mettre 10 tirs du centre-ville. À titre comparatif, le dernier athlète à détenir ce record était Kyrie Irving, qui l'a accompli à 22 ans. Anthony Edwards n'a que 20 ans…

Pas à pas, le surnommé Ant-Man se métamorphose en la super-vedette qui pourrait permettre aux Wolves d'atteindre la prochaine étape du développement de ce noyau, qui est attendue depuis si longtemps à Minneapolis. Avec une fiche de parcours de 13-15, les hommes de Chris Finch récoltaient une deuxième victoire consécutive après un début de campagne en dents de scie.

Aujourd'hui au 9e rang de sa conférence, cette édition améliorée des T-Wolves a ce qu'il faut pour faire du bruit dans le tournoi de play-in et, qui sait, en séries éliminatoires. Si Ant est une clé importante de leur succès en 2021-2022, on peut en dire autant de Karl-Anthony Towns, le visage de la concession.

KAT a d'ailleurs inscrit son nom dans les livres d'histoire face aux Nuggets, lui aussi. Il s'est tâché d'ajouter 32 points au tableau pour les siens dans un effort victorieux, qui lui ont permis de passer l'illustre barre des 10 000 points en carrière – tous amassés en uniforme des Timberwolves.

Il n'existe qu'un seul autre homme sur Terre qui se soit hissé jusqu'à ce plateau dans l'histoire de la franchise : Kevin Garnett. C'est tout, la liste n' inclut que ces deux joueurs, le Big Ticket et le Big KAT.

Il s'agissait d'un fait d'armes mémorable pour le pivot titulaire de l'équipe, fidèle au poste depuis 2015, alors qu'il agrémentait sa performance de 4 rebonds, 4 mentions d'aide, 3 vols et 1 contre. Ce n'est toutefois rien qui lui permettait de remporter son duel ou de devancer Nikola Jokic dans la hiérarchie des centres de la NBA.

Le MVP en titre a bien fait pour les hôtes de la partie avec un triple-double, son sixième de l'année. Il mène la ligue à ce chapitre, tandis que Russell Westbrook est deuxième derrière avec cinq triple-doubles. Ses 27 points, 10 rebonds, 11 assistances et 1 vol de ballon représentaient de loin la meilleure production des Nuggets mercredi soir; personne d'autre ne dépassait les 15 points marqués (Monte Morris).

D'ailleurs, il s'agissait d'un bon témoignage moyen de ce qu'accomplit le Joker récemment, car au fil de ses cinq derniers combats il enregistre 30.2 PTS, 14.0 REB, 9.8 AST et 1.6 STL sur un rendement de 62.5% (!) par soir en faisant démonstration d'une défensive hautement améliorée – comparativement aux années précédentes.

Or, contrairement à l'état des Timberwolves, les ténors de Denver sont décimés par les blessures et Jokic peine à garder le navire à flot sans Jamal Murray et Michael Porter Jr. Leur fiche de 14-14 est aussi représentative de leur saison que leur bilan de 5-5 aux 10 derniers, c'est-à-dire qu'ont conserve un niveau soutenu de médiocrité.

Le Minnesota fera face à un défi important vendredi soir à 22h00, lorsqu'ils accueilleront les Lakers de Los Angeles. Pour sa part, la troupe de Mike Malone se mesurera aux Hawks d'Atlanta le même soir à 19h30.

Partage

Par Liam Houde

Liam a gradué en journalisme au Collège La Cité, à Ottawa. Il aime marier son amour de la rédaction avec sa passion pour le basketball et son objectif est de faire du Québec un endroit où ce sport est un élément clé de la culture.

Nos partenaires

Attitude Football
Passion MLB
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram