Je crois que la NBA présentera des séries éliminatoires

Publié le 12 avril 2020 par Kevin Vallée

Depuis le début de la crise de la COVID-19, la NBA a très bien fait pour offrir à ses amateurs du contenu rafraîchissant, ce que plusieurs autres ligues n'ont pas réussi à faire. Tout le monde s'ennuie du vrai basketball, mais plonger dans le eSports avec le tournoi des joueurs aura été une idée fantastique pour alimenter une industrie qui regorge de potentiel et faire passer le temps aux joueurs et aux amateurs. Aujourd'hui, la ligue présentera une compétition de HORSE avec des joueurs actuels et retraités de la NBA et de la WNBA. À ESPN, on présente des matchs historiques et les émissions matinales avec Stephen A. Smith continuent à rouler.

Bref. La ligue est très avant-gardiste et survit comme peu de circuits le font, en ce temps de crise. Le contenu est toujours présent et les sujets de conversation ne manquent pas.

À mon avis, la NBA fera plus que survivre. En date d'aujourd'hui, je crois que les séries éliminatoires de 2020 seront présentées. Suis-je optimiste? Absolument. Cinglé? Je ne crois pas.

S'il y a bien un circuit nord-américain qui sera assez fou pour surprendre et présenter un tournoi à un seul endroit, à huis clos, c'est la NBA. Adam Silver tient tellement à ces séries éliminatoires que je crois qu'il sera prêt à tout faire pour qu'elles soient présentées. Pour un homme d'affaires comme lui, trouver une solution pour placer les joueurs en quarantaine et jouer devant des salles vides demeure une opportunité en or de monopoliser le marché sportif mondial qui souffre présentement.

Les officiels de la santé défendent les foules et les événements publics. Est-ce si fou de croire que deux équipes pourraient s'affronter à huis clos? Je verrais même la NBA repousser sa saison au 25 décembre, considérant que c'est un scénario qui a été évalué à l'ère de l'avant-crise.

Pensez-y : les séries éliminatoires de 2020 avaient le potentiel d'être les plus importantes de tous les temps. Il y avait tellement en jeu.

La bataille de Los Angeles battait son plein dans le marché le plus riche.

LeBron James avait la chance d'ajouter un quatrième championnat à son actif.

Kawhi Leonard pouvait gagner un deuxième titre en deux ans avec deux équipes différentes.

Giannis et les Bucks visaient la finale pour se venger de l'élimination de l'an dernier.

Il s'agissait peut-être de la dernière chance de Brett Brown à Philadelphie.

Sans Kawhi, les Raptors devaient défendre leur titre avec plus de force qu'anticipé.

Les Rockets se lançaient à 100% dans le small-ball.

Les Celtics avaient une chance de se rendre en finale.

On allait voir Luka Doncic et Ja Morant en séries pour la première fois.

La NBA ne veut pas passer à côté de ça, même si les partisans ne sont pas admis dans les amphithéâtres. Et ça, disons-le, ça pourrait prendre du temps avant que ce ne soit permis.

Mais le sport à huis clos n'est pas une idée farfelue et je suis convaincu qu'Adam Silver fera tout en son pouvoir couronner un champion en 2020.

Il se peut que ça ne se passe qu'en juillet, et le processus sera certainement extrêmement compliqué. Il faut trouver un endroit géographique adapté qui possède plusieurs terrains et plusieurs hôtels où héberger les joueurs. Je ne crois pas que ce soit impossible.

Il faut s'accrocher et y croire.

La NBA reviendra en force.

Partage

Par Kevin Vallée

Kevin Vallée est le fondateur d'AlleyOop360, maintenant journaliste au 91.9 Sports et descripteur des matchs de l'Alliance de Montréal.

Nos partenaires

Attitude Football
Passion MLB
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram